twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

​Identification : Tigo et Expresso bons élèves, l’ARTP épingle Orange

lundi 13 juin 2016

Visite surprise du Directeur général de l’Agence de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP) chez les opérateurs de téléphonie Orange, Tigo et Expresso. Une série de visites survenue un mois après le lancement, en mai dernier du « nouveau système permettant aux opérateurs de se connecter aux fichiers de la DAF, afin de pouvoir identifier formellement et de manière correcte, ceux qui viennent dans les agences commerciales pour acheter des SIM ».

« C’est la raison pour laquelle, nous sommes allés aujourd’hui conformément à l’article 134 de l’article du code des télécommunications qui nous donne le pouvoir de nous rendre sur site pour procéder à des vérifications », décline Abdou Karim Sall qui a fait le tour des trois (3) opérateurs.

Chez Orange, puis Tigo et ensuite Expresso, le constat est là selon le Dg de l’ARTP : « Pour les deux derniers opérateurs Tigo et Expresso, c’est qu’ils ont déjà implanté au niveau de leurs agences commerciales, le système qui est déjà fonctionnel. Ce même système a été démontré lors de la phase test ».

Seulement, poursuit-il : « Au niveau de Orange, ils n’ont pas encore débuté avec la mise en production de ce système. On leur avait demandé six (6) mois pour être à niveau, c’est-à-dire identifier ou fiabiliser leurs bases clients conformément aux indications que nous avions données et à la demande qu’ils avaient faites pour se connecter au niveau de la DAF afin d’avoir à travers la base virtuelle, la possibilité d’interroger et importer l’information correcte. Nous allons saisir les trois opérateurs. En ce qui concerne Tigo et Expresso, ils ont déjà démarré en agence…Orange n’a pas encore démarré en agence alors nous leur avons demandé de se conformer et de se mettre en production ».

L’authentification consistant « à vérifier que le numéro de carte d’identité est la bonne parce qu’il y a toujours des cas de fraude, vérifier si le numéro de la pièce d’identité et le nom sont conformes, par une requête qui est ensuite envoyée à la base que la DAF a mise à la disposition des opérateurs », selon le Dg de l’ARTP, « Orange n’a pas respecté les dispositions établies. Malgré leurs connections avec la DAF, Orange n’a pas pris les dispositions de s’imprégner du système ».

L’opérateur sera saisi dès ce lundi « pour mettre sans délai la production de la base de données mise à leur disposition ».

(Source : Pressafrik, 13 juin 2016)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 701 175 abonnés Internet

  • 8 473 462 abonnés 2G+3G (97,4%)
  • 182 023 clés Internet (1,3%)
  • 98 353 abonnés ADSL (1,1%)
  • 18 428 abonnés bas débit (0,2%)

- 635 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,79%

(ARTP, 31 décembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 285 933 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,93%

(ARTP, 31 décembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 186 485 abonnés
- Taux de pénétration : 102, 61%

(ARTP, 31 décembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)