twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

…et indexe des opérateurs qui n’en veulent pas et font pression sur l’Artp

samedi 8 septembre 2012

Interpellé lors de la conférence de presse de lancement de la campagne pour l’instauration de la portabilité, sur l’écart temporel entre la réalisation de l’étude et le démarrage de la campagne, Amadou Kanouté n’y est pas allé avec le dos de la cuillère. En effet, le Directeur exécutif de l’institutpanafricain pour la défense et le développement des consommateurs ( Cicodev) a tout simplement révélé que les résultats de l’étude ont été déposés depuis sur la table du Directeur de L’Agence de régulations des télécommunications et des postes (Artp), Daniel Goumbalo Seck, mais que ce dernier n’avait accordé aucune suite à ce projet.

Faisant dans la révélation, M. Kanouté a ajouté que par le soin d’un réseau d’information de son institut, ils ont été informés que c’est du fait d’opérateurs qui ont déjà des parts de marché conséquents et qui seront les premiers à perdre des clients, si la portabilité était instaurée au Sénégal, que ce projet ne pouvait prospérer. C’est pourquoi, d’ailleurs, Cicodev à lancé un appel à toute les forces sociales du pays à venir faire bloc derrière l’Artp pour éviter qu’elle ne subisse qu’une seule pression, celle venant des opérateurs. En tout cas, c’est fort de cette expérience et du constat de la non rupture dans les pratiques, quand le Directeur remplaçant de M.Seck en l’occurrence Ndongo Diaw est venu, que Cicodev a gardé son projet, en attendant le moment propice. Orange et Tigo font déjà face à la portabilité en France et au Luxembourg. Avec l’actuel régime, qui semble ramer dans le courant de la rupture et du changement, les consuméristes sont plu optimistes de la portabilité, selon les explications de Amadou Kanouté. C’est d’ailleurs le rôle de l’Artp de s’occuper de la mise en œuvre de « cette demande sociale », a ajouté le Directeur de Cicodev qui justifie ainsi le choix de l’institut de laisser la prise en charge technique de ce projet à l’Artp, se réservant le rôle d’alerte qu’il compte exercer à travers cette campagne. Ce procédé existant déjà aux Etats-Unis depuis 2003, en Europe depuis 2002 e dans des pays Africains comme le Maroc en 2007, le Ghana et le Kenya en 2001, suivis du Nigéria ou le système est attendu ce mois de septembre-ci, l’Artp est invitée à aller vers ces pays s’imprégner des méthodes techniques d’instauration de la portabilité. Mais aussi à trouver les moyens techniques d’amener les opérateurs sénégalais à intégrer le système. A ce propos d’ailleurs, Cicodev relève que deux opérateurs présents au Sénégal sont déjà assujettis à cette forme de concurrence dans les pays où se trouvent leurs maisons mères. Il s’agit de Orange Sénégal filiale de France Télécom en France où la portabilité est effective, de même que Tigo Sénégal, filiale de Millicom originaire de Luxembourg, où la portabilité est aussi effective depuis 2oo6. A ce titre, Cicodev demande que les consommateurs sénégalais puissent bénéficier des mêmes avantages que les consommateurs de ces opérateurs installés dans ces pays.

Ndèye Marème Diop

(Source : Libération, 8 septembre 2012)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 701 175 abonnés Internet

  • 8 473 462 abonnés 2G+3G (97,4%)
  • 182 023 clés Internet (1,3%)
  • 98 353 abonnés ADSL (1,1%)
  • 18 428 abonnés bas débit (0,2%)

- 635 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,79%

(ARTP, 31 décembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 285 933 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,93%

(ARTP, 31 décembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 186 485 abonnés
- Taux de pénétration : 102, 61%

(ARTP, 31 décembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)