twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sonatel : L’Etat va vendre ses parts

mardi 11 septembre 2007

Sonatel

Ca bouge comme pas possible dans le monde de la téléphonie. Soixante douze heures après que la soudanaise Sudatel a pris la troisième licence mise en jeu par l’Etat du Sénégal, voilà que nos machins captent une grosse, vraiment balèze info. C’est presque ficelé, l’Etat du Sénégal va vendre les actions qu’il détient à la Société nationale des télécommunications (Sonatel). Nos capteurs connectés un peu partout nous soufflent que l’opération est déjà bien avancée puisque les bailleurs de fonds sont déjà bien au parfum de la chose. En tout cas, pour ce qui est de la Banque mondiale, nous savons que le dossier est déjà sur la table des gros calibres de la maison. Et que les travaux sot très avancés. Qu’est ce qui motive ce choix ? Est-ce l’attribution de la nouvelle licence à la société Sudatel ? "Xam" (Nous n’en savons rien). autre question importante : A qui l’Etat du Sénégal va-t-il vendre ses actions ? A France Télécom, comme croient savoir certaines mauvaises langues du reste bien informées ? Wait and see ! En tout cas, nous savons que depuis quelques années, le débat est posé. D’ailleurs l’économiste Moubarak Lo a défendu dans son blog qu’il ne fallait pas privatiser avant d’engager certaines réformes dans le secteur (comme une bonne libéralisation et un renforcement des pouvoirs de l’Artp).

Sonatel (bis)

Retour à nos omelettes ! Faut en effet savoir que l’Etat du Sénégal détient déjà 27,67%. Ce qui ne constitue pas un maigre pourcentage même si Frnce Télécom contrôle 42,33% du capital. Le reste (30%) étant réparti entre les institutions, le grand public, le personnel et les anciens salariés. La Sonatel est présente dans beaucoup de pays de la sous-région comme le Mali, la Guinée-Bissau, pays où la boite a obtenu la troisième licence mobile pour une durée de 10 an renouvelable-, en Guinée ; chez Lansana Conté, la Sonatel s’est emparé de la licence anciennement détenue par Spacetel, pour une durée de quinze ans renouvelable.

Sonatel (ter)

C’est connu : La Sonatel est une maison qui pèse extrêmement lourd, en dépit de la piètre qualité de ses prestations de service (un réseau capable de vous causer les pires migraines). Ses bénéfices pour 2006 sont de l’ordre de 146,6 milliards de F Cfa - une hausse de 26% par rapport à 2005 - pour un chiffre d’affaires de 398 milliards de F Cf, soit une hausse de 42% par rapport à l’année dernière. Le machin créé en 1985, et dirigé par l’inamovible Cheikh Tidiane Mbaye, compte plus de deux millions d’abonnés et bénéficie d’une situation de monopole sur le téléphone fixe. Pour en revenir à ses mauvaises prestations de service, rappelons que récemment, l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (Artp) lui a tapé sur les doigts avec une grosse cuillère : une amende de six (6) milliards de F Cfa à verser au Trésor public à cause de perturbations répétées de son réseau de téléphonie mobile.

(Source : Le Populaire, 11 septembre 2007)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)