twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Quand Le Soleil brille sur le Net

lundi 11 décembre 2000

Contrairement à l’expérience de Wal Fadjri, le quotidien gouvernemental "Le Soleil"qui a démarrer son édition électronique entre la fin de l’année 1997 et le début de l’année 1998, a senti très tôt le piège des intermédiaires. L’effort de conception a précédé la mise en oeuvre. "Le Soleil à cherché avant le démarrage à réunir le minimum de conditions à l’interne avant d’aller sur le net", selon un des responsables du projet, Seydou Sissouma, rédacteur en chef adjoint du support papier. Pour cela, "une cellule de quatre à cinq membres, des journalistes et techniciens de la maison, a été mise en place pour concevoir le projet en répondant sur le plan théorique à la question comment aller sur le net avant de l’écrire techniquement".

Le Soleil a ensuite bénéficié de l’appui du service informatique de la Primature, dont le serveur a hébergé dans un premier temps le site. Le même service a ensuite assuré la formation de certains membres de l’équipe multimédia du quotidien pour les besoins de la mise à jour quotidienne. "Tout le processus est arrivé à son terme le 3 avril 1998".

Le projet Internet de l’édition "Le Soleil" est logé dans un service dit "Recherche et développement" et "les différents chefs de services sont mis à contribution surtout dans l’effort de réécriture des papiers mis en ligne". Ainsi, la version électronique du quotidien Le Soleil est une des rares éditions du même type au Sénégal à être mise en ligne aussitôt après le bouclage de l’édition papier, dès fois même avant. Ces efforts ont valu au site du Soleil d’être la seule plate-forme africaine à figurer avec un site Sud africain dans le classement des meilleurs sites de presse écrite établi en octobre 1998 par le journal "Courrier international", aux côtés de grands noms de la presse mondiale.

Fort de cette expérience de départ, l’équipe du Soleil a compris très tôt qu’une site doit être perpétuellement réinventé en fonction du feed-back des internautes, des évolutions technologiques "en plus des ambitions que nous nous sommes fixées en décidant d’aller sur le Net. Ne soyez donc pas étonné de voir se transformer régulièrement ce site en fonction des choix techniques, rédactionnels et commerciaux", selon les mots de Seydou Sissouma.

Cela est d’autant plus aisé que cette édition gouvernementale n’a ménagé aucun effort pour se doter de compétences internes et d’une Ligne spécialisée de 64 kb/s. Déjà , Le Soleil a fini de concevoir une troisième version de son site qui sera mise en ligne dans les prochains jours . Selon Alain Just Coly qui a fait partie de l’équipe qui y a travaillé, l’innovation par rapport à la deuxième version présentement en ligne se trouve dans le fait que l’internaute est en contact avec tous les titres développés dans le site dès l’affichage de la page index. A cela s’ajoute une base de données derrière et l’accent mis sur les illustrations : "Au moins une illustration par page".

Pour rentabiliser tous ces investissements Le Soleil ne veut pas pour autant se jeter dans la publicité "malgré les nombreuses sollicitations dont on fait l’objet". Comme pour le démarrage, Le Soleil soutient vouloir faire un travail professionnel en étudiant minutieusement le coût de chaque espace sur le site "de manière à pouvoir défendre nos tarifs face aux annonceurs", fait remarquer Seydou Sissouma.

Bassirou NDIAYE

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)