twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Sunu2012, les élections et nous

mercredi 4 janvier 2012

Maintenant que la précampagne pour la présidentielle bat son plein dans notre cher pays et que la campagne électorale est imminente, il est temps de recadrer ou de regrouper toutes les informations et flux qui concernent le Sénégal. Vous n’êtes pas sans savoir que notre pays s’est fait remarquer depuis un certain temps sur la toile comme un Etat émergent, plein de démocratie. Cela a poussé des blogueurs à entamer une campagne de sensibilisation autour de ces joutes électorales à travers une plateforme citoyenne dénommée sunu2012.

En ce début d’année, plus d’une vingtaine de pays iront aux urnes pour choisir leurs présidents. Ces évènements auront un impact important sur la toile, ce sera capital. Aujourd’hui, personne n’ose parler des élections sans évoquer la puissance des réseaux sociaux comme Facebook et Twitter pour ne citer que ceux-là. Je m’arrête d’ailleurs sur twitter car c’est là où se retrouve toute une vaillante communauté sénégalaise pour des élections libres et démocratiques. Elle s’est mise d’accord avec celle de la diaspora pour échanger et discuter à travers le #kebetu et le #sunu2012.

Le message lancé ici est de dire aux populations, aux citoyens, qu’un président a beaucoup de pouvoir et qu’il serait dommage de mal le choisir. Ainsi donc, chacun d’entre nous doit s’engager pour cette cause citoyenne. Nous ne devons pas accepter d’être dirigé par des inconnus ou de se cacher derrière qui que ce soit. Nous sommes des citoyens libres et indépendants. Des jeunes soucieux du développement du pays. A l’instar des autres pays nous avons l’obligation de faire quelque chose qui nous est propre, quelque chose qui nous appartient. Et le projet sunu2012 en est un exemple palpable car il est là, présent ! Il n’attend que vous ! Alors nourrissez le et entretenez le comme il faut.

Nous sommes tous au diapason de ce qui s’est passé grâce aux réseaux sociaux dans le Maghreb, et dans les pays limitrophes comme la Côte d’Ivoire. Prenant en exemple le #civ2010, la même procédure sera utilisée au Sénégal. Toutes les informations concernant la présidentielle tourneront autour du hashtag #sunu2012 qui nous appartient. Construisons notre pays et montrons au monde entier que nous pouvons faire la différence. Rejoignez-nous pour des élections libres et démocratiques. La présidentielle est entre nos mains.

Basile Niane

(Source : Sénégal Média, 4 janvier 2012)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)