twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La douane se numérise de plus en plus

mercredi 27 janvier 2016

La journée mondiale des Douanes a été le prétexte pour la Directeur Général des Douanes Pape Ousmane Gueye pour exposer les grands chantiers dans le domaine numérique des soldats de l’économie.

La douane sénégalaise a le regard tourné vers le numérique. Et cela n’est pas un vœu pieux. A l’occasion de la journée mondiale des douanes, son directeur général a dit tout le bien qu’il pense des NTIC pour booster le travail de l’administration douanière.

Selon lui, l’émergence de l’ère numérique a révolutionné la manière de travailler des administrations, en particulier celles des administrations douanières. C’est pourquoi le thème est d’une actualité brulante. D’ailleurs le processus est engagé depuis belle lurette par le biais de l’automatisation et de la réduction de l’utilisation du papier.

Ainsi, grâce aux NTIC, soutient-il, l’administration douanière s’est engagée à offrir aux usagers un ensemble de services permettant la facilitation et la simplification des procédures douanières. De même en tant que maillon essentielle de la chaine logistique internationale, l’administration douanière doit veiller à sa sécurisation, en étroite collaboration avec les autres forces de défenses et de sécurité afin que cette chaine logistique ne soit pas utilisée pour atteindre la sécurité de nos Etats.

Dans cette optique, il fait savoir que l’administration est en train de développer des solutions informatiques qui permettent de mieux démanteler les filières internationales caractérisées par une diversification de leurs activités criminelles : trafic de stupéfiant et de tabac, financement des réseaux terroristes, contrefaçon.

Pathé Touré

(Source : Le Journal de l’économie, 27 janvier 2016) La rédaction

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)