twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La dématerialisation au coeur des transformations de l’administration

mercredi 26 juin 2019

Les efforts de dématérialisation des procédures administratives constituent le cœur des changements de culture organisationnelle et de transformation profonde de l’administration, a affirmé mercredi le secrétaire général du ministère de l’Economie numérique et des Télécommunications.

Yoro Moussa Diallo s’exprimait lors d’un atelier sur la dématérialisation des procédures administratives. Cette rencontre de partage et de mise en commun des expériences de dématérialisation, est organisée par l’Agence de l’informatique de l’Etat (ADIE), en vue de capitaliser les actions pour "une administration performante’’.

’’Ce projet pilote à travers l’accent mis sur l’usage du numérique permettra sans nul doute d’améliorer la qualité des services publics et de renforcer la confiance entre les usagers et les prestataires du service public’’, a-t-il dit.

Selon lui, ’’à travers les diverses modalités d’amélioration, les administrations découvrent des poches d’inefficience dont la correction conduit à des services plus rapides et à moindre coût’’.

Il a souligné qu’’’avec le plan d’actions prioritaires adopté par le président Macky Sall, 50 procédures devant faire l’objet de dématérialisation avaient été identifiées’’. "[...] 20 sont déjà en ligne et certains services administratifs ont déjà commencé à utiliser’’ cette procédure, a-t-il signalé.

’’Ces performances sont à mettre à l’actif de l’écosystème favorable qui a été mis en place, combiné au grand professionnalisme et à la détermination de l’équipe de l’ADIE, du ministère de la Fonction publique et de toutes les administrations concernées’’, a-t-il souligné

Selon lui, ‘’il est permis d’être optimiste au regard des perspectives qui s’offrent à nous avec la mise à l’échelle de la réforme qui va fortement contribuer au renforcement de la capacité d’impulsion de l’Etat’’.

’’Aujourd’hui, l’administration est devenue moderne et cela permet d’être performant et de gagner entre temps en énergie mais également en ressources, a-t-il ajouté. À travers les procédures de dématérialisation, les Sénégalais peuvent directement payer des taxes, des impôts en ligne peu importe la région dans laquelle se trouve la personne.’’

(Source : APS, 26 juin 2019)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)