twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La convention IDYAL-PSE-J vise à crééer des emplois

mardi 22 septembre 2015

La convention de partenariat entre le Programme sénégalais d’entrepreneuriat des jeunes créateurs d’entreprises (PSE-J) et le groupe Idyal vise à créer le maximum d’emplois pour la jeunesse diplômée, afin de cibler les secteurs clés du Plan Sénégal émergent (PSE), a soutenu, lundi à Dakar, Mary Teuw Niane, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

‘’L’idée c’est de créer le maximum d’emplois pour la jeunesse sénégalaise de manière plus spécifiquement pour la jeunesse diplômée qui n’a pas reçu la formation appropriée. Cette jeunesse qui a reçu une formation générale, l’idée est de la renforcer’’, a souligné M. Niane, en présidant la signature de convention de partenariat entre le PSE-J et le goupe Idyal.

Selon Mary Teuw Niane, ‘’cette convention entre dans le cadre de la mise en œuvre de la réforme‘’ en alignant des formations de l’enseignement supérieur avec les besoins de l’économie du Sénégal’’ qui est une des 17 réformes’’ du PSE.

‘’Nos diplômés, c’est une richesse brute qu’il faut transformer pour que le Sénégal puisse avoir des petites et moyennes entreprises qui vont démultiplier le nombre d’emplois’’, a ajouté le ministre.

Cette convention de partenariat consiste, selon Yayah Diallo, directeur général Idyal ‘’ à appuyer le PSE-J dans toutes les phases du projet notamment : la sélection des candidats, la formation dans les modules TIC et Qualité, le développement personnel des participants, l’entrepreneuriat et les aspects juridiques, la gestion d’une couveuse’’.

Les jeunes sénégalais ayant au moins un Bac+2, porteurs d’un projet de création d’entreprise peuvent, selon le document, soumettre leurs projets et une vidéo de deux minutes sur la plateforme http://psej.net/index.php/la-formation/candidature-2015/form1.

Une fois sélectionnés, ils feront formés (en présentiel et en distanciel) puis accompagnés dans la gestion de leurs jeunes entreprises par des couveuses pendant 18 mois.

En présence de Ibrahima Wade, directeur de suivi du PSE, le professeur Aminata Sall Diallo, chef du Programme sénégalais d’entrepreneuriat des jeunes créateurs d’entreprises (PSE-J), a précisé que ‘’ce programme va être lancé en fin octobre et les cours vont démarrer le 2 novembre’’.

‘’Il y a une phase d’immersion avec un stage de 6 mois obligatoires au Sénégal ou à l’étranger et une autre phase où ces jeunes vont être aidés à faire un business plan’’ a-t-elle ajouté.

(Source : APS, 21 septembre 2015)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)