twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La commission e-afrique du Nepad va vers son intégration

mardi 8 juin 2010

Les experts du Nepad réunis à Dakar vont réfléchir sur la nouvelle dynamique a insuffler à la commission e-Afrique qui doit rentrer dans les rangs de l’agence de planification et de coordination du Nepad.

Pendant une période, le Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (Nepad) a semblé tomber en léthargie. Heureusement, le ministre Ibrahima Mbaye juge que, « le Nepad revient à l’ordre du jour. Le Président Wade est très engagé maintenant auprès de l’agence du Nepad, parce que les propositions de recentrage qu’il a faites depuis 2003 ont été prises en compte et aujourd’hui l’intégration s’est faite ». C’est ainsi qu’un nouveau secrétaire exécutif a été recruté il y a plus d’un an. Un fort espoir est fondé sur l’équipe actuelle de direction qui sera en collaboration avec l’Union africaine et les institutions qui appuient le Nepad, comme la Bad, la Com­mis­sion économique pour l’Afrique des Nations-unies. « Il y a une véritable synergie qui est née et une collaboration étroite et cela permet l’élaboration de politiques cohérentes de projets et programmes pertinents pour le développement du continent » rassure le ministre-conseiller en charge du Nepad, M. Ibrahima Mbaye. Il s’exprimait hier, à l’ouverture de la 14e réunion du comité exécutif de la Commission e-Afrique du Nepad ainsi que la deuxième session de la réunion ministérielle, qui se tiennent à Dakar depuis hier.

Ces rencontres vont faire l’état des lieux des projets et programmes mises en œuvre par la e-commission pour l’Afrique du Nepad. C’est-à-dire, les e-écoles, et l’infrastructure à larges bandes et le portail pour le paiement électronique. Mais surtout comme l’a expliqué M. Ibrahi­ma Mbaye, « ces réunions vont con­sacrer l’intégration de la Com­mis­sion e-Afrique du Nepad, qui avait une certaine autonomie, dans l’agence de planification, de coordination du Nepad qui a été sanctionnée au dernier sommet de l’union africaine ». En 2003 à Maputo, les chefs de gouvernement avaient décidé l’in­tégration du secrétariat du Ne­pad dans la Commission de l’Union africaine, ce qui s’est fait de façon dé­finitive au dernier sommet à Ad­dis-Adeba. Et la Commission e-Afr­i­que « qui avait une certaine autonomie doit aujourd’hui rentrer dans les « rangs », donc intégrer l’agence de coordination du Nepad ». C’est une des questions sur lesquelles, la rencontre de Dakar, va discuter. Et le Sénégal qui a déjà son avis, suggère que, « les Tic soient mises dans un département », mais ne doivent pas être « diluées dans le cadre global des infrastructures où elles seront les parents pauvres, parce que les gens vont s’occuper des routes, des aéroports et négliger les Tic qui ont leur importance, qui sont transversales et qui aujourd’hui concourent au développement et à la croissance économique de notre pays », selon toujours M. Mbaye.

Cette rencontre va permettre de trouver les stratégies et moyens à mettre en œuvre pour combler le fossé numérique existant entre l’Afrique et l’Occident et qui prévaut également à l’intérieure même de l’Afrique. Mais aussi, de réfléchir sur l’harmonisation des structures du Nepad pour en faire une architecture cohérente et efficace.

Safiétou Kane

(Source : Le Quotidien, 8 juin 2010)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)