twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La TFM devient généraliste

vendredi 7 janvier 2011

La Télévision Futurs Médias (TFM, privée) a obtenu une licence généraliste, quatre mois après son lancement, à la suite d’’une audience entre le président de la République Abdoulaye Wade et son propriétaire Youssou Ndour, rapporte la RFM.

La signature de la convention entre les responsables de la TFM et l’Etat est prévue ce vendredi, souligne la source sans donner plus de précisions.

La TFM a démarré officiellement ses activités en septembre dernier, après un long processus notamment marqué par un bras de fer entre les pouvoirs publics et Youssou Ndour, le promoteur du projet.

Annoncée en 2008 avec l’aval des autorités sénégalaises, la concrétisation de ce projet a été ensuite retardée par le refus des mêmes autorités d’accorder l’autorisation d’émettre à TFM, au motif que le Sénégal veut échapper à tout conditionnement de sa politique par des étrangers.

"Nous n’accepterons pas que des étrangers viennent ici et conditionner notre politique. Nous ne l’accepterons pas. Je n’ai aucune raison d’en vouloir à Youssou Ndour ou à un autre Sénégalais", avait déclaré le président sénégalais Abdoulaye Wade, au plus fort de la mobilisation contre la décision des autorités d’accorder une autorisation d’émettre à TFM.

Me Wade avait souligné que la règle au Sénégal, c’est qu’un promoteur de télévision "doit avoir les moyens et les prouver". "Jusqu’au moment où nous sommes, on ne nous l’a pas encore prouvé. Nous savons qu’il y a une société qui a perdu des marchés et qui voudrait faire une autre politique. Nous ne l’accepterons pas", avait-il ajouté.

Le chef de l’Etat sénégalais faisait ainsi allusion au Groupe français Bolloré qui a perdu le marché de la gestion du Port autonome de Dakar au profit du groupe émirati Dubaï Port Word (DPW).

Jugeant cette accusation "douloureuse et inacceptable", la vedette de la musique sénégalaise, propriétaire d’une radio et d’un quotidien, avait dû cependant reconnaître avoir bénéficié du financement du groupe français pour acquérir uniquement du matériel.

Les services de presse de Youssou Ndour ont par la suite assuré que TFM n`est pas financée par des fonds étrangers, citant notamment une déclaration sur l’honneur de l’homme d’affaires français Vincent Bolloré attestant que celui-ci "n’a jamais été actionnaire ni directement ni indirectement du groupe Futurs Médias", promoteur de ce projet.

Sur cette base, Youssou Ndour avait rencontré le chef de l’Etat, Me Abdoulaye Wade, qui a finalement donné son aval pour le démarrage de la TFM qui diffusera ainsi des programmes essentiellement culturels.

(Source : APS, 7 janvier 2011)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)