twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La Sudatel paie et s’installe

vendredi 16 novembre 2007

Le groupe « Sudatel » adjudicataire de l’appel à concurrence pour la nouvelle licence globale de télécommunication a remis hier dans le salon de l’hôtel téranga par son Président Directeur général Mr. Emad H. Ahmed un chèque de 200 millions de dollars US (90 millions de francs Cfa au ministre d’Etat, ministre de l’Economie et des Finances Abdoulaye Diop.

Une importante cérémonie qui s’est déroulée en présence du ministre des Postes des Télécommunications et des Ntic, Sophie Gladima Siby, du conseiller du président de la République, chargé des Ntic Thierno Ousmane Sy, de Daniel G. Seck Dg de l’Artp et de plusieurs autres personnalités. Le Pdg de Sudatel M. Ahmed a affirmé dans son discours que la licence signée hier est globale et comprend outre le mobile, le téléphone fixe, l’internet et l’accès à l’international.

Selon le Pdg de Sudatel, son groupe s’engager à faire un important investissement chez nous et qu’il générera plusieurs emplois nouveaux et permettra dans la foulée à son groupe de fournir des services de troisième génération dans le domaine des Télécommunications. Nonobstant cet important investissement, dira-t-il, l’Etat a obtenu l’ouverture du capital aux privés nationaux à hauteur de 15%. Son groupe va se déployer dans un avenir proche selon l’accord signé avec notre pays, avec un échéancier très précis dira-t-il.

Donc dans un délai de 6 à 18 mois, d’après M. Ahmed, la plupart des zones du pays seront couvertes, ensuite d’ici 3 ans ce sera l’ensemble du pays qui le sera. Selon le Pdg, le groupe Sudatel a une vision d’avenir et s’est fixé pour le court terme plus d’un million et demi d’abonnés sur le fixe et presque autant au cellulaire.

Il promet aussi la transmission de longue portée grâce à l’Exdsl, la mise en place d’un centre de contrôle et l’intégration du marché concurrentiel. Dans le futur, le groupe projette son expansion grâce à la technologie de transfert de données par l’usage des multimédia, la mise en place de services spécifiques appliqués à la télémédecine, aux services gouvernementaux, à l’éducation, à la formation et à la connexion aux pays environnants.

Dans sa réponse le ministre d’Etat, ministre de l’Economie et des Finances Abdoulaye Diop a, après avoir félicité le Pdg de Sudatel, remercié vivement le président de la République Me Abdoulaye Wade et le Premier ministre pour leurs options et leur prise de décision allant dans le sens de notre développement. Selon M. Diop, grâce au président Wade nous avons vu sortir de terre des projets aussi importants et ambitieux les uns que les autres, pour ne citer que les secteurs minier et portuaire (avec DP World, autoroute à péage etc.) ; Et tous ces projets sont des vecteurs de croissance accélérée qui ne peuvent que booter notre économie a t-il dit

Auparavant, Mme Sophie Gladima Siby avait souligné l’importance des télécommunications dans notre économie et que cette troisième licence ne peut que faire la joie des consommateurs avec la concurrence qui élargira leur champ de libre choix vers le meilleur. Elle n’a pas manqué cependant de plaider pour les zones rurales afin que l’accès au moindre coût leur soit apporté. Et que cette manifestation selon elle n’est rien de plus, qu’un pas vers l’émergence de notre pays.

Répondant aux questions posées par les journalistes présents le Pdg de Sudatel a insisté sur l’emploi, la politique de prix et le fameux embargo des Etats-Unis. Pour l’emploi, il dira que la politique de Sudatel est que la plupart des emplois créés reviennent aux nationaux exceptés certains postes qui doivent faire l’objet d’une demande d’appel à candidature. Pour leur positionnement sur le marché compétitif, il soutient que cela ne sera pas facile, mais qu’il y aura un compromis entre les prix qu’ils vont proposer aux clients et le service offert et que cela se fera dans la transparence.

Parlant de l’embargo M. Hamed dira que cela n’affecte en rien leur groupe et qu’ils continuent de travailler avec ceux qui ne sont pas sous le joug des Américains. « Nous avons des fournisseurs de grandes marques pour le matériel que nous utilisons. La technologie de la 3e génération nous est disponible dans le monde. Mme Siby a répondu à la question sur l’utilisation et la destination de l’argent ainsi rapporté par la 3e licence pour dire que l’affectation se fera sous la présidence du président de République, du Premier ministre et du gouvernement. C’est à eux de déterminer de façon exacte l’allocation de l’argent souligne t-elle.

Pape Sanor Dramé

(Source : Le Soleil, 16 novembre 2007)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)