twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La Côte d’Ivoire se dote d’une fondation qui encadrera les jeunes innovateurs TIC

lundi 4 avril 2016

Le gouvernement de Côte d’Ivoire vient d’ajouter une nouvelle pierre à l’édification d’un environnement favorable à l’essor de son économie numérique. Après le fonds de 500 millions Fcfa pour soutenir les projets TIC, annoncé le 15 février 2016 par Bruno Nabagné Koné (photo), le ministre de l’Economie numérique et de la Poste, le pays vient de se doter d’une fondation qui encadrera les jeunes innovateurs TIC.

Ladite fondation, fruit de la collaboration du gouvernement ivoirien avec Microsoft et l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI), est dénommée « Smart-Up ». Elle a été installée au Village des technologies de l’information et de la biotechnologie (VITIB), à Grand Bassam, le 31 mars 2016. Elle a pour mission la détection et l’incubation, sur deux ans, de projets innovants, à fort potentiel économique et créateurs d’emplois. Pour le démarrage du projet, rapporte le journal Le Patriote, 50 jeunes promoteurs ont été sélectionnés sur les 200 retenus parmi 800 candidatures. Ils constituent « la première pépinière de projets TIC conçus par des intelligences locales », a expliqué Bruno Nabagné Koné.

S’adressant aux premiers bénéficiaires de l’encadrement de « Smart-Up », le ministre de l’Economie numérique et de la Poste a déclaré : « Nous allons tout mettre en œuvre pour vous accompagner, mais vous devrez faire votre part. Vous êtes tenus de produire des résultats tangibles et concrets. Vous devrez vous montrer dignes de la confiance qui vous est faite, par votre sérieux, par votre régularité, par votre engagement à réussir votre projet. L’accompagnement financier dont vous bénéficierez ne doit pas être perçu comme un simple don (...), mais comme un levier pour le développement du numérique dans notre pays ».

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 4 avril 2016)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)