twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La Charte du réseau ANAIS

mardi 31 décembre 1996

La Charte du réseau ANAIS

Préambule

Conscients

- du fait que les technologies de l’information et de la communication sont susceptibles d’affecter en profondeur les conditions politiques, économiques et sociales de l’évolution des sociétés, quel que soit leur niveau de développement ;

- de la nécessité de renouveller le partenariat Europe - Afrique entre acteurs du développement à travers de nouvelles modalités de collaboration et d’échange d’expériences et de consolider le partenariat au niveau des sous-régions ;

- de l’importance de favoriser la complémentarité entre ceux qui disposent des capitaux, les opérateurs et les praticiens qui ont la maîtrise des techniques, et les acteurs locaux et internationaux du développement qui formulent les problématiques sectorielles de développement : santé, décentralisation, formation, promotion économique, environnement et développement durable, etc.

Prenant appui sur les potentialités offertes par les NTI pour contribuer au développement local et inscrire le partenariat dans un contexe international élargi ;

Objectifs

Les membres du réseau ANAIS s’associent librement pour contribuer, chacun dans son domaine et selon ses propres moyens, aux objectifs suivants :

- échanger des informations sur le développement des usages des NTI afin d’en faire bénéficier le plus grand nombre ;
- faciliter le développement d’outils de maîtrise technique et sociale des NTI par les Africains ;
- consolider l’expertise nationale afin de réaliser des projets socialement utiles, culturellement innovateurs et économiquement viables ;
- appuyer les acteurs africains du développement en favorisant la création de contenus originaux et culturellement appropriés ;
- contribuer à l’ouverture de la Francophonie en créant une platefome d’échanges entre cultures et sociétés diverses.

Principes

ANAIS est un réseau composé de personnes, d’institutions, d’associations, d’entreprises et de tout autre type d’organisation désirant unir leurs efforts pour assurer la maîtrise des NTI par les Africains en s’appuyant sur un partenariat Europe - Afrique renouvellé.

- Le réseau est indépendant de tout pouvoir politique et économique. - Les membres s’engagent à respecter et à promouvoir les valeurs éthiques fondamentales propres à toutes les cultures. - Les membres adhèrent au réseau en toute indépendance dans une perspective de collaboration et de partenariat. - Les produits et les informations mises à disposition à travers le réseau ne peuvent en aucun cas être utilisées à des fins commerciales. - Le réseau a pour fondement d’assurer la libre ciculation et de favoriser la diffusion d’outils auprès de toute personne intéressée par l’application des NTI au développement.

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)