twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La CEA soutient la stratégie de développement numérique du Cameroun

jeudi 4 juillet 2019

La Ministre des Postes et Télécommunications du Cameroun, Minette Libom Li Likeng, a présidé ce jeudi 04 juillet 2019 à 9h 30 une concertation pour lancer la collaboration entre le Cameroun et la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA) pour l’implémentation du « Plan Stratégique Cameroun numérique 2020 ».

C’était dans les locaux de la CEA au Quartier du Lac à Yaoundé, situé sur la rue derrière l’ancienne Présidence du Cameroun.

La concertation a réuni les principaux acteurs de la communauté technologique à Yaoundé, notamment les institutions de réglementation et de surveillance des télécommunications (ART notamment), les entreprises de téléphonie mobile, les start-ups du secteur des TIC et les responsables de certains ministères.

La synergie entre le Cameroun et la CEA sur l’économie numérique est le fruit des échanges entre le Président Paul Biya et la Secrétaire exécutive de la CEA, Mme Vera Songwe, lors de sa première visite officielle au Cameroun en avril 2019.

Suite à ces échanges avec le Président Paul Biya, Mme Songwe avait indiqué que « le pays peut améliorer son environnement numérique en réduisant le coût du haut débit, en y augmentant l’accès et en améliorant sa qualité » pour de meilleurs résultats.

Cela correspond à la philosophie du Plan Stratégique Cameroun numérique 2020, qui énonce dans son introduction que « l’enjeu pour le Cameroun dans le domaine des infrastructures de communication et de télécommunications est de capitaliser les acquis et de développer l’infrastructure large bande en vue de permettre l’insertion de notre pays dans l’économie mondiale du savoir ».

Le Plan Stratégique Cameroun numérique 2020 définit les axes stratégiques, les actions et priorités à fort impact sur l’aménagement numérique du territoire, l’intensification des usages des services TIC ; la lutte contre la pauvreté par la création d’emplois et l’augmentation du taux de croissance de l’économie nationale.

Selon le Ministère des Postes et Télécommunications du Cameroun, la mise en œuvre de ce plan nécessite des actions transversales telles que l’amélioration de la gouvernance, le renforcement du capital humain et de la confiance numérique, la prise en compte des aspects environnementaux et la mise à disposition des ressources financières adéquates.

(Source : Digital Business Africa, 4 juillet 2019)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)