twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La Banque Centrale du Ghana veut accentuer l’accès aux services numériques de paiement dans le pays

vendredi 14 juillet 2017

Lors d’une rencontre baptisée « Night with MTN Group Board », organisée la semaine dernière, Ernest Addison (photo), le gouverneur de la Banque centrale du Ghana (BoG), a déclaré que l’institution financière nationale a l’intention d’accentuer l’accès des systèmes numériques de paiement dans le pays. Pour atteindre cet objectif, le patron de l’institution financière nationale a dévoilé son intention de collaborer avec les opérateurs télécoms et plusieurs autres acteurs du secteur de la finance, opérant au Ghana.

D’après Ernest Addison, la Banque centrale est consciente des changements que les technologies de l’information et de la communication des TIC et la numérisation ont eu sur le système financier et les bénéfices qui en ont découlé. Ils ont permis l’accès des non-bancarisés à des services financiers, garantissent aujourd’hui une plus grande traçabilité des opérations financières, améliorent plusieurs services de l’Etat comme le recouvrement fiscal, etc.

« Nous savons qu’il existe divers domaines dans lesquels des opérateurs télécoms comme MTN peuvent s’associer au gouvernement pour approfondir davantage l’accès aux services numériques dans le pays. », a expliqué Ernest Addison. Il a appelé l’opérateur télécoms à étendre davantage son réseau télécoms pour faciliter à un plus grand nombre de Ghanéens l’accès à ces services numériques de paiement.

Pour le patron de la BoG, dans un pays où le taux de bancarisation de la population n’excède pas 35%, les systèmes de paiement numérique, souvent plus accessibles que le paiement bancaire classique, ont le potentiel de porter l’accès de millions de Ghanéens à divers services de base, comme l’assurance maladie.

(Source : Agence Ecofin, 14 juillet 2017)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)