twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La BRM sur le projet d’émission de monnaie électronique : « Il ne saurait impliquer la BCEAO »

jeudi 19 janvier 2017

C’est à travers une note adressée à notre rédaction que la Banque Régionale de Marchés a tenu à préciser un certain nombre d’amalgames que laisse paraître l’article d’EnQuête+ paru le 7 novembre 2016 sur le sujet.

Selon les termes de la direction de la banque, « Contrairement à ce qui aurait pu être compris ou écrit, le projet d’émission de monnaie électronique de la BRM ne saurait impliquer la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO). » Car en plus de préciser que « la BCEAO n’émet pas de monnaie électronique et afin d’éviter définitivement toute confusion entre le FCFA émis par la BCEAO et la monnaie électronique eCFA,, la Banque Régionale de Marchés informe qu’elle a « décidé de retirer le nom eCFA de son projet d’émission de monnaie électronique »

Pour rappel, l’article d’EnQuêteplus en question soulignait que « le Sénégal sera le premier pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) à effectuer des transactions avec le eCFA, la nouvelle monnaie numérique mise en place par ECurrency Mint Limited (eCurrency) en association avec la Banque régionale de Marchés (BRM) pour fournir une monnaie numérique à l’UEMOA »

L’article relevait aussi que, « sous l’œil vigilant de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), eCFA est émise pour coexister avec d’autres formes de monnaie, offrant une forme numérique pour envoyer, recevoir, stocker et traiter en toute transparence numérique » avant d’ajouter que « la distribution commencera au Sénégal et sera étendue dans une deuxième phase à la Côte d’Ivoire, au Bénin, au Burkina Faso, au Mali, au Niger, au Togo et en Guinée-Bissau ».

(Source : Enquête, 19 janvier 2017)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)