twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La BAD approuve un financement de 70 millions d’Euro pour le Parc des Technologies Numériques de Diamniadio

vendredi 23 octobre 2015

Le Conseil d’administration de la BAD a approuvé le projet de parc des technologies numériques du Sénégal, le mercredi 21 octobre 2015, lors de sa session ordinaire tenue à Abidjan, présidée par le premier vice président et COO, Emmanuel Mbi. Ce projet d’un cout global de 50 milliards de FCFA inscrit dans le Plan d’Actions Prioritaires du PSE 2014 - 2018 est une réponse aux préoccupations des acteurs des TIC de disposer d’infrastructures de base et de facilités d’accompagnement de l’essor d’activités numériques.

Il s’inscrit en particulier dans le projet phare « Economie numérique : zones dédiées aux services d’export (BPO) prêtes à l’emploi" et le projet de « Ville numérique ».

L’ambition du Sénégal à travers ce projet est d’avoir la première et la plus grande plateforme régionale numérique. Il devrait créer 35 000 emplois directs et 105 000 emplois indirects d’ici 2025, en plus de contribuer à la diversification et à la modernisation de l’économie, ainsi qu’à la promotion d’une croissance inclusive au Sénégal.

Le Parc des Technologies Numériques aura une superficie de 25 hectares attribués par la Délégation générale aux Pôles urbains de Diamniadio et sera exécuté sur une période de quatre (4) ans. Il comprendra un centre de données (Datacenter), des établissements d’externalisation des processus métier (BPO/ITES), une plateforme d’incubation d’entreprises de TIC, un centre de production audiovisuelle et de développement de contenus, un centre de formation et un institut de recherche dans le domaine des TIC.

Avec les infrastructures de classe mondiale qui seront mises en place, plus d’une vingtaine d’entreprises de référence mondiale dans le domaine des TIC ont déjà manifesté leur intérêt pour leur relocalisation au parc.

La coordination et la supervision des activités du projet sont assurées par un Comité de Pilotage (COPIL) placé sous la présidence du Ministère des Postes et des Télécommunications et réunissant les acteurs publics et privés du secteur du numérique.

Aujourd’hui, les TIC constituent un moteur de croissance économique essentiel et la réalisation du parc des technologies numériques contribuera à réaliser l’ambition du Sénégal de devenir une économie émergente à l’horizon 2035.

(Source : Communiqué du Ministère des Télécommunications et des Postes, 23 ocotbre 2015)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)