twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’ordinateur portatif de 100 dollars met l’informatique à la portée des enfants

vendredi 17 novembre 2006

Selon M. Seymour Papert, conseiller auprès du projet One Laptop Per Child (OLPC, un ordinateur portatif par enfant), la distribution d’ordinateurs portables de 100 dollars aux enfants de par le monde représente le meilleur moyen de les intégrer à la « communauté du savoir » que l’on associe déjà à l’usage répandu des ordinateurs dans le monde des adultes.

« Ce projet diffère de tous les autres projets à grande échelle de vulgarisation de la technologie dans le monde en développement (...) du fait que cette technologie sera entre les mains d’enfants, entre les mains de personnes qui veulent apprendre à s’en servir pour leur propre bien », a déclaré M. Papert lors d’une discussion en ligne le 14 novembre.

Le but final de l’OLPC est de maximiser le nombre d’ordinateurs portatifs qui se trouvent entre les mains d’enfants. C’est une tâche qui implique la communauté informatique aussi bien que les gouvernements. Le coût des appareils a été fortement réduit grâce à l’emploi des moyens techniques les plus efficaces, aux partenariats avec des entreprises, ainsi qu’à l’élimination de facteurs tels que les coûts associés à la vente, à la distribution et à l’ajout d’une marge bénéficiaire.

Si la production de ces portables a impliqué nombre de parrainages par des entreprises, leur distribution dépend du gouvernement des États intéressés. Pour le moment seuls des gouvernements peuvent les acheter, a précisé le responsable, ajoutant que des voies commerciales de distribution de machines identiques ou du même ordre seraient développées plus tard.

Ces ordinateurs sont conçus sur le plan technique pour être utilisés dans des régions reculées, a-t-il poursuivi. En ce qui concerne certaines préoccupations telles que la source d’électricité nécessaire à leur fonctionnement, il a indiqué que les machines pouvaient fonctionner longtemps sur pile du fait de leur consommation minime de courant et qu’elles s’accompagnaient d’une génératrice mécanique (semblable à celle des radios à manivelle).

Quant à l’assistance technique et à l’enseignement de l’usage de ces ordinateurs, pratiquement toute la responsabilité en revient aux enfants eux-mêmes, a affirmé M. Papert.

« Je crois très fort à la débrouillardise des enfants. Notre système d’enseignement les sous-estime, les infantilise en présumant leur incompétence. Or, un gosse de 8 ans est capable d’assurer à 90 % l’appui technique, et un jeune de 12 ans à 100 %. Et ce n’est pas de l’exploitation : c’est donner aux enfants une formidable expérience éducative. » Il a ajouté que ce même principe pouvait s’appliquer à l’acquisition des connaissances nécessaires pour faire fonctionner un ordinateur, car il est persuadé que les aînés peuvent former les plus jeunes et qu’aucun professeur attitré ne sera jamais nécessaire.

En ce qui concerne la promotion mondiale du projet OLPC, M. Papert a déclaré : « Les pays riches de ce monde devraient fournir des ordinateurs portatifs à tous les enfants du monde. » Il prévoit que ces ordinateurs seront un jour « si bon marché que tout pays pourra en financer la distribution aux enfants ».

« Vous verrez que dans quelques années nous pourrons faire des ordinateurs au coût unitaire de 50 dollars et qui dureront 10 ans, soit 5 dollars par ordinateur et par an, et tout pays pourra l’offrir gratuitement à chacun de ses enfants. Quant à savoir si cela se fera ou non, c’est en-dehors de notre contrôle. »

Martha Paluch

(Source : United States Department of State, 17 Novembre 2006)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)