twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’incubateur dakarois CTIC présente les résultats de l’étude de faisabilité d’un Tech Hub à Lomé

vendredi 8 juin 2018

En vue de faire du Togo un véritable hub de services et un centre international d’innovation et de compétence digitale, le gouvernement par l’entremise du Ministère des Postes et de l’Economie Numérique, envisage d’installer un Tech hub à Lomé.

Dans le cadre de ce projet, le CTIC-Dakar, premier incubateur et accélérateur d’entreprises en Afrique de l’Ouest, basé à Dakar, a été mandaté pour la réalisation d’une étude de faisabilité. Les résultats de cette étude ont été présentés hier à Lomé, en présence des parties prenantes, notamment la ministre de tutelle, les acteurs du public, le secteur privé, les communautés Tech, les associations, les banques ainsi que les acteurs de l’écosystème Tech et entrepreneurial.

Le document d’une soixantaine de pages présente les différents périmètres du projet notamment les résultats des consultations des parties prenantes, les atouts et défis d’une telle initiative, les services d’accompagnement et son modèle d’organisation.

Le rapport qui expose également les contours des infrastructures du Tech Hub qui s’étalera sur une superficie de 3000 m2, servira de feuille de route pour l’implantation de ce centre d’innovation.

Un peu plus en détail, le Tech Hub sera doté un « Fablab », de salles de conférence modulables, d’espaces de coworking, de salles de réunions et de formation, d’espaces de détente etc.

« Le lieu se veut hybride, multifonctionnel et ouvert afin de favoriser les rencontres, les échanges, les débats, la créativité et l’innovation entre entrepreneurs, investisseurs et décideurs de tous les secteurs », a fait entendre le ministère de l’économie numérique.

Pour les autorités togolaises, la mise en place de cette infrastructure s’inscrit en droite ligne des initiatives du Ministère des Postes et de l’Economie Numérique ciblant les jeunes, à l’instar des projets « Wifi Campus » ou encore « l’Environnement Numérique de Travail » (ENT).

Fiacre E. Kakpo

(Source : Agence Ecofin, 8 juin 2018)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)