twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’importance des TIC dans la gestion des chaînes d’approvisionnement relevée

samedi 23 septembre 2017

Les Technologies de l’information et de la communication (TIC) sont d’une "grande utilité" dans la gestion des chaînes d’approvisionnement dans le secteur de la santé, a déclaré vendredi, le directeur de projet de l’organisation Intrahealth international Modibo Dicko.

"La relation entre les technologies et la gestion des chaînes d’approvisionnement et de stockage est très étroite et capitale notamment dans le domaine de la santé", a-t-il dit.

M. Dicko s’exprimait lors d’une conférence organisée par l’African resource center (ARC) en partenariat avec l’Institut africain de management (IAM) sur l’impact des technologies dans la chaîne d’approvisionnement des entreprises.

L’objectif vise à renforcer les capacités des gestionnaires de la chaîne d’approvisionnement, des professionnels de la santé et des étudiants en logistique sur le management de la chaîne d’approvisionnement.

"Nous devons insister sur la formation des ressources humaines afin de pouvoir exploiter les opportunités qu’offrent les technologies de la communication dans le secteur de la santé", a ajouté le responsable d’Intrahealth International.

Interrogé sur la mise en œuvre de tels procédés dans le domaine de la santé au Sénégal, le conseiller technique d’ARC/Afrique de l’Ouest, Ibnou Khadim Diaw, a pour sa part indiqué que "la fragmentation des systèmes d’informations est un problème au Sénégal".

Cependant avec les outils techniques dont ils disposent, le conseiller technique d’ARC/Afrique de l’Ouest a assuré qu’il est possible de "regrouper l’ensemble des données de ces systèmes au sein d’un même réseau fin de rendre notre système de santé plus performant".

(Source : APS, 23 septembre 2017)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 649 296 abonnés Internet

  • 16 127 680 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,79%
    • 3G : 29,09%
    • 4G : 54,12%
  • 229 722 abonnés ADSL/Fibre (1,39%)
  • 290 750 clés et box Internet (1,74%)
  • 1444 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,39%
  • Internet mobile : 98,61%

- Liaisons louées : 4 433

- Taux de pénétration des services Internet : 99,03%

(ARTP, 30 septembre 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 279 856 abonnés
- 239 481 résidentiels (85,57%)
- 40 375 professionnels (14,43%)
- Taux de pénétration : 1,62%

(ARTP, 30 septembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 607 679 abonnés
- Taux de pénétration : 119,79%

(ARTP, 30 septembre 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik