twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’impact des réseaux sociaux sur l’élection présidentielle de 2012 au Sénégal

jeudi 16 février 2012

Il était une fois… Facebook , Twitter…

A l’origine, on les avait crée pour permettre aux gens de communiquer, de retrouver d’anciens amis, d’échanger sur des sujets etc. Maintenant ces réseaux sociaux sont devenus des bombes atomiques silencieuses.

Avec l’ampleur des révolutions et la vitesse de transmission des informations, on constate que plus jamais ça ne sera pareil. L’information est le nerf de la guerre et celui qui la maîtrise a un précieux avantage sur son adversaire.

Lors du Printemps arabe, le peuple a usé du pouvoir des réseaux sociaux et… il a gagné.

C’est incontournable. Au delà de la visibilité des candidats, des mouvements, groupes, pages etc. Ils pèseront lourd sur la balance électorale.

Et nos candidats le savent ou du moins commencent à le savoir. Ils créent leurs pages sponsorisées, leurs sympathisants/militants créent des groupes d’échanges et de discussions pour attirer les internautes, futurs électeurs.

Maintenant reste t-il à savoir s’ils offrent des programmes stratégiques et opérationnels concrets pour le Sénégal.

Créer un personnage politique sur les réseaux sociaux est facile, encore faut-il pouvoir convaincre avec de réels arguments. Parce qu’au 3e Millénaire, le sénégalais 2.0 n’est pas ou dirais-je n’est plus dupe.

Il exigera des garanties tangibles à ces leaders d’opinions et hommes politiques car…Nul vent n’est favorable pour celui qui ne sait où il va !!!

(Source : Rewmi, 16 février 2012)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 701 175 abonnés Internet

  • 8 473 462 abonnés 2G+3G (97,4%)
  • 182 023 clés Internet (1,3%)
  • 98 353 abonnés ADSL (1,1%)
  • 18 428 abonnés bas débit (0,2%)

- 635 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,79%

(ARTP, 31 décembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 285 933 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,93%

(ARTP, 31 décembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 186 485 abonnés
- Taux de pénétration : 102, 61%

(ARTP, 31 décembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)