twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’idée du président Wade portant sur un Fonds de solidarité numérique jouit d’un soutien multiple, selon Mamadou Diop Decroix

jeudi 11 décembre 2003

L’idée du président Abdoulaye Wade relative à la mise en place d’un Fonds de Solidarité Numérique est soutenue par l’Afrique, le groupe latino- américain, les pays arabes, l’Inde et la Chine, a déclaré le ministre de l’information et de la Coopération Africaine dans les nouvelles technologies de l’information et de la communication. Mamadou Diop Decroix qui s’exprimait lors d’un panel organisé jeudi matin au Centre des Congrès de Genève où se tient depuis mercredi le Sommet Mondial sur la Société de l’Information a indiqué que certains pays ont aussi admis un consensus qui préconise des études et des recherches sur la question. Le ministre intervenait dans un débat axé sur ’’les stratégies nationales pour la société de l’information et le rôle des organisations régionales’’ et où étaient présents ses homologues de Finlande, Jamaïque et Liban représentant respectivement l’Europe, le groupe latino- américain et le monde arabe. Aux causes historiques comme l’esclavage et la colonisation qui expliquent, selon lui, le retard de l’Afrique, le ministre de l’information a ajouté l’absence d intégration. C’est pourquoi, il a loué l’action de la Commission Economique pour l’Afrique (CEA) qui aide les pays du continent à coordonner leurs stratégies. De l’avis de M. Diop, l’accent mis sur le développement des NTIC dans le cadre du NEPAD est une réponse à l’absence de la faiblesse des infrastructures dans la plupart des pays d’Afrique. Enfin, le ministre a estimé que les NTIC doivent véhiculer ’’la diversité culturelle et non la pensée unique et le monolithisme’’ en réponse à un intervenant qui s’était inquiété des nombreuses langues utilisées dans Internet. Mamadou Diop Decroix a précédé le Chef de l’Etat à Genève, en compagnie de nombreux experts sénégalais qui ont pris une part active, selon certains observateurs, aux travaux préparatoires du Sommet.

Mamadou Koumé

(Source : APS 11 décembre 2003)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)