twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’ex directeur général de l’ARTP placé sous mandat de dépôt

mercredi 10 mars 2010

Daniel Goumalo Seck ancien directeur général de l’Agence de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP) a été entendu par le juge d’instruction et placé sous mandat de dépôt mercredi dévoile la radio RFM dans son grand journal de 12h.

Ce placement en mandat de dépôt est lié aux primes que les dirigeants de l’ARTP se seraient partagées illégalement suite à l’attribution de la troisième licence téléphonique à SUDATEL le groupe soudanais.

Selon Pape Fall rédacteur en chef de l’hebdomadaire la gazette - premier journal à révélé ces malversations - le rapport de l’IGE a enfoncé Daniel Goumbalo Seck sur la somme de 350.000.000 de FCFA. ‘’ Il est normal qu’il réponde, les deniers publics doivent être gérer avec une certaine hauteur’’ a estimé le journaliste.

Dans ce magot en à croire Barka Ba du quotidien Kotch, intervenant sur les ondes de la radio RFM et citant le rapport de l’IGE 60.000.000 de FCFA seraient tombés dans l’escarcelle de Daniel Goumbalo Seck, 180.000.000 de FCFA à l’agence et enfin 96.000.000 de FCFA auraient été versés à l’ANOCI dirigé à l’époque par Karim Wade.

‘’Cette agence a été géré de manière nébuleuse, il serait intéressant qu’une commission parlementaire se saisisse du dossier, il ne faut pas juste se contenter de donner des gages de bonnes gouvernances aux bailleurs de fonds, il faut aller jusqu’au bout et inculper tous les coupables’’

Même son de cloche chez Jacques Habib Sy directeur d’Aid Transparancy, toujours au micro de RFM. Pour lui toute la lumière, pour une fois, doit être faite sur ce dossier.

‘’L’opinion publique est habituée à voir l’intervention intempestive de l’exécutif dans des affaires judiciaires. Notamment dés qu’il s’agit du fils du chef de l’Etat. On le retrouve à tort ou à raison dans trop de scandales .Il faut que pour une fois, la justice aille jusqu’au bout’’ a invité monsieur Sy, car d’après lui Daniel Goumbalo Seck ne doit pas être juste ‘’l’agneau du sacrifice’’.

Pour rappel c’est en septembre dernier que la « Gazette » du journaliste Abdoulatif Coulibaly révélait qu’un rapport de l’IGE, impliqué l’ex-directeur de l’ARTP de détournement avec ses complices d’1,6 milliards de FCFA. Le journal soutenait à l’époque que monsieur Seck a touché 135 millions. L’inspection générale d’Etat avait demandé l’ouverture de poursuites judiciaires. Le rapport date quant à lui de 2007.

Pourquoi une procédure que maintenant se demande l’observateur averti. ( A suivre)

(Source : Réussir, 10 mars 2010)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)