twitter facebook rss

Ressources

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’arrivée de la TNT au Sénégal : Excaf peut-il relever le défi ? La RTS elle-est menacée ?

mardi 24 juin 2014

S’il ya une personne qui ne dort plus du sommeil juste au Sénégal, c’est bien Sidy Diagne digne héritier de Ben Bass et qui a sur ses frêles épaules la responsabilité de faire basculer notre pays au tout numérique dans 11 mois. En effet, après avoir gagné le juteux marché du passage des télévisions de l’analogique au numérique, le boss du groupe Excaf devra maintenant faire face aux situations des plus complexes et des plus difficiles. En 42 ans de présence dans le secteur des médias, Excaf a coiffé au poteau des concurrents costauds comme les français Thomson et EDF, les chinois ZTE, les belges entre autres. Le Contan a joué la carte de la préférence nationale. Mais cette décision courageuse comporte beaucoup plus de risques qu’elle n’a l’air.

Le cas de la RTS, la chaine historique et publique mérite une attention particulière. Le directeur général Racine Talla et son équipe ont déployé une stratégie numérique à coup d’investissements de plusieurs centaines de millions dont le point d’orgue est le maillage du territoire national de nouvelles chaines régionales (Tamba, Ziguinchor, et bientôt d’autres) . La RTS a tellement investi dans le numérique qu’avec l’attribution du gros lot à Excaf, la chaine publique se trouve dans une situation presque intenable. Première conséquence terrible pour la RTS, son personnel technique risque de perdre son boulot et dont le sort est désormais entre « les mains » d’Excaf et du Contan. Une décision juste doit être rapidement prise par le Contan à ce sujet.

Les autres patrons de chaines doivent aussi se préparer à quelques bouleversements majeurs. El Hadji Ndiaye de la 2STV l’avait tellement compris qu’il n’avait pas manqué de ruer dans les brancards pour ne pas être « bouffé » dans ce fameux passage au numérique. On prète au Chef de l’Etat Macky Sall la proposition faite aux responsables des chaines de télévision de se constituer en consortium pour mutualiser leurs équipements et surtout gérer la nouvelle société qui serait crée pour exploiter la plateforme numérique. Exercice périlleux quand on sait les relations difficiles qu’entretienent les patrons de chaines entre eux. Voir autour d’une même table Sidy Lamine, Bougane, Elhadj Ndiaye, Racine Talla, Youssou Ndour est certainement un long chemin pour le Contan.

En réalité, le passage de l’analogique au numérique souffre de ce déficit de communication entre les différents responsables de l’audiovisuel. La TNT est avant tout l’affaire des chaines de télévision avant d’être la priorité des opérateurs télécoms. Les responsables des télés doivent être la priorité et non la dernière roue du carrosse comme cela semble être le cas présentement au Sénégal.

Adama Sow

(Source : Leral, 24 juin 2014)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

153 153 153 144 144 144 238 238 238 168 168 168 145 145 145 170 170 170 171 171 171 160 160 160 172 172 172 173 173 173 154 154 154 174 174 174 226 226 226 155 155 155 176 176 176 177 177 177 237 237 237 250 250 250 241 241 241 157 157 157 178 178 178 180 180 180 259 259 259 181 181 181 159 159 159 248 248 248 183 183 183 239 239 239 256 256 256 185 185 185 162 162 162 186 186 186 187 187 187 191 191 191 192 192 192 234 234 234 194 194 194 195 195 195 196 196 196 197 197 197 198 198 198 199 199 199 229 229 229 233 233 233 202 202 202 228 228 228 204 204 204 232 232 232 206 206 206 253 253 253 208 208 208 209 209 209 210 210 210 211 211 211 212 212 212 213 213 213 214 214 214 254 254 254 217 217 217 218 218 218 249 249 249 219 219 219 220 220 220 230 230 230 222 222 222 252 252 252 255 255 255 242 242 242 243 243 243 244 244 244 245 245 245 246 246 246 258 258 258 260 260 260 261 261 261 48 48 48 61 61 61 59 59 59 12 12 12 11 11 11 70 70 70 53 53 53 127 127 127 132 132 132 75 75 75 123 123 123 15 15 15 52 52 52 110 110 110 49 49 49 14 14 14 28 28 28 13 13 13 73 73 73 164 164 164 77 77 77 112 112 112 113 113 113 18 18 18 102 102 102 105 105 105 78 78 78 119 119 119 65 65 65 47 47 47 16 16 16 120 120 120 90 90 90 133 133 133 81 81 81 116 116 116 20 20 20 135 135 135 136 136 136 137 137 137 21 21 21 129 129 129 35 35 35 22 22 22 67 67 67 7 7 7 79 79 79 69 69 69 108 108 108 84 84 84 87 87 87 96 96 96 23 23 23 25 25 25 106 106 106 82 82 82 32 32 32 76 76 76 72 72 72 115 115 115 26 26 26 104 104 104 29 29 29 58 58 58 30 30 30 46 46 46 31 31 31 62 62 62 88 88 88 55 55 55 101 101 101 86 86 86 10 10 10 80 80 80 114 114 114 92 92 92 100 100 100 85 85 85 36 36 36 125 125 125 37 37 37 38 38 38 109 109 109 74 74 74 51 51 51 50 50 50 39 39 39 83 83 83 40 40 40 66 66 66 68 68 68 93 93 93 99 99 99 60 60 60 57 57 57 24 24 24 41 41 41 42 42 42 134 134 134 19 19 19 43 43 43 111 111 111 17 17 17 117 117 117 97 97 97 94 94 94 54 54 54 71 71 71 122 122 122 33 33 33 56 56 56 131 131 131 98 98 98 34 34 34 89 89 89 91 91 91 45 45 45 107 107 107

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)