twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’alliance africaine pour le commerce électronique mise sur les guichets uniques

mardi 9 avril 2013

La mise en relation des différents guichets uniques des pays africains peut constituer un levier important pour renforcer le commerce extérieur en Afrique.

Pour développer leur commerce extérieur, des pays africains comptent s’appuyer sur leurs guichets uniques, en les mettant en partenariat. Selon Ibrahima Nour Eddine Diagne, président de l’Aace, par ailleurs administrateur général de Gaindé 2000, l’Afrique s’est réinventé un mode d’action pour prendre en charge ses problèmes à partir de ses propres ressources et avec ses propres compétences.

« Nous voulons que nos expériences respectives servent de raccourci aux pays qui n’auraient pas encore engagé le sentier de guichet unique », soutient M. Diagne. Au cours de ces assises, l’Aace compte publier un guide pour que l’expertise africaine en guichet unique ne soit pas seulement dite mais qu’elle soit écrite et que d’autres régions du monde puissent avoir un référentiel inspiré de ce modèle du continent.

Pour Mouhamadou Makhtar Cissé, directeur général des douanes, le guichet unique qui a entamé la deuxième phase de son évolution avec le projet de dématérialisation des procédures administratives douanières, permet de substituer des documents électroniques aux papiers. Ce dernier révéle que le projet de dématérialisation des formalités du commerce extérieur qui a mobilisé d’importantes ressources matérielles, humaines et financières est entré dans sa phase de généralisation, depuis le 11 mars 2013.

De l’avis de Ngouda Fall Kane, secrétaire général du ministre de l’Economie et des Finances, la rencontre de l’Aace se déroule dans un contexte africain marqué par une volonté politique commune de renforcer l’intégration économique. Il est « unanimement » admis que l’intégration économique a toujours occupé une place prioritaire dans l’agenda du développement économique en Afrique, estime M. Kane.

Toutefois, regrette-il, « les résultats obtenus sont largement en deçà des espérances ». Cette situation, à son avis, se traduit par des taux d’échanges intra-africains de 10% en moyenne. Dématérialisation des procédures

La rencontre de l’Aace a été, aussi l’occasion pour les responsables du Gie Gaindé de présenter le nouveau site web qui entre dans le cadre du processus de dématérialisation des procédures administratives. « Le Portail de services logistiques (Psl) est un espace numérique sécurisé s’inscrivant dans une dynamique de relier tous les acteurs évoluant dans le secteur de la logistique », a expliqué, d’emblée, Mouhamadou Diouf, du Gie Gaindé 2000.

Ceci pour un partage de documents et d’informations leur concernant. Les autres objectifs visés sont de donner des informations sur les coûts des opérations logistiques au Sénégal, faciliter l’obtention des données empiriques sur les importations et exportations des marchandises à travers les places portuaires et aéroportuaires.

Abdou Diaw

(Source : Le Soleil, 9 avril 2013)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)