twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’action SONATEL chute en juin 2010 à la BRVM : L’affaire Global Voice empoisonne-t-elle le marché sous-régional ?

samedi 31 juillet 2010

La polémique autour du contrat de gestion des appels internationaux signé par le Sénégal au bénéfice de la société Global Voice Group serait-elle en train d’affecter le titre Sonatel à la Brmv ? Dans sa dernière Lettre mensuelle sur la Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm), la Cgf note que l’action Sonatel a connu en juin une baisse de 3,57%.

En mai dernier pourtant, le titre de la société de télécom sénégalaise avait connu une hausse de 3,7 % contribuant, comme cela est advenu plusieurs fois, à tirer le marché de la Brvm vers le haut.

Un mois après, la chute de l’indice Sonatel a, entre autres, conduit à la dégradation des indices de la place financière sous-régionale (Brvm 10 et Brvm composite). En avril 2010, le titre de Sonatel a connu aussi un infléchissement sur l’échelle mensuelle de (-1,43%, à 138 000 FCfa). Parallèlement, les agents et la direction de la société sénégalaise ont engagé un bras de fer avec le gouvernement et l’Autorité de régulation des télécommunications et de la poste (Artp) pour les amener à revoir le marché juteux accordé à Global Voice Group.

D’après des experts, le contrat constituerait une menace sur les activités de Sonatel, en le privant d’une importante source de revenus. Mais les plaignants mettent plutôt en avant « l’intérêt national », affirmant que ce sont les usagers qui vont casquer au prix fort les communications internationales en direction et partant du Sénégal.

Quoiqu’il en soit, cette affaire n’est pas pour rassurer les transactions sur l’action Sonatel à la Brvm. Qui risque d’en pâtir ce mois de juillet durant lequel la déficience et les menaces de l’Artp envers la société de télécoms se font très virulentes.

(Source : Sen24heures, 31 juillet 2010)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)