twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’Université virtuelle du Sénégal démarre les cours en fin janvier

samedi 18 janvier 2014

L’Université virtuelle du Sénégal (UVS) va démarrer les cours à la fin du mois de janvier, a annoncé, vendredi, à Ziguinchor (Sud), Abdoul Alfa Dia, membre de l’équipe de coordination de ladite institution, en précisant que les enseignements seront transversaux dans une première phase.

‘’Les cours vont démarrer à la fin du mois de janvier. En réalité, ce sont des cours qui vont porter sur des enseignements transversaux. On n’a pas voulu que les étudiants de l’UVS soient basculés dans un système qu’ils ne connaissent pas’’, a-t-il dit.

M. Dia s’exprimait à l’occasion à l’occasion de la rentrée pédagogique 2014, en présence du gouverneur de la région de Ziguinchor, Cheikh Tidiane Dieng, et des nouveaux bacheliers orientés dans cette université.

‘’Dans un premier temps, pendant à peu près un mois, nous allons les réunir pour suivre des enseignements dans des conditions qu’ils connaissent jusqu’à ce jour’’ a précisé Abdoul Alfa Dia.

M. Dia, par ailleurs enseignant à l’Université de Bambey (Centre), a indiqué que les enseignements porteront sur le leadership, l’expression et la communication et le développement personnel.

‘’Dans la seconde phase qui va démarrer à la fin du mois de février, les étudiants seront formés à l’informatique, à l’ordinateur, à l’environnement du travail à distance et à tous les outils informatiques dont ils auront besoin pour bien étudier’’, a-t-il déclaré.

M. Dia a fait observer qu’à partir du mois d’avril, les étudiants orientés à l’UVS seront prêts pour pouvoir suivre les enseignements à distance.

Pour le démarrage des enseignements, l’UVS va accueillir 2000 étudiants répartis dans huit régions du Sénégal, a-t-il précisé.

Pour la région de Ziguinchor, la nouvelle université espère accueillir entre 300 et 350 étudiants, en soulignant que la région méridionale fait partie avec Dakar des pôles les plus importants en termes d’effectifs.

L’Université virtuelle du Sénégal a été crée en septembre 2013 par le gouvernement sénégalais dans le but de dispenser des enseignements à distance aux étudiants à travers les nouvelles technologies de l’information et de la communication, selon Abdoul Alfa Dia.

‘’L’UVS va s’appuyer sur les Espaces numériques ouverts (ENO) qui seront équipés d’ordinateurs de dernière génération connectés à internet pour permettre aux étudiants d’étudier et d’apprendre dans de meilleures conditions’’, a-t-il expliqué.

Selon M. Dia, 11 de ces espaces seront installés en 2014 à travers le territoire national.

Il a révélé que les financements étaient d’ores et déjà obtenus dans le cadre du Budget consolidé d’investissement (BCI) et de la Banque africaine de développement (BAD) pour la construction et l’équipement des ENO et des sièges de l’UVS.

En attendant la construction des ENO, l’Université virtuelle du Sénégal va devoir adopter des solutions provisoires, cette année, en aménageant et en équipant des locaux pouvant leur servir d’espaces d’enseignement, a-t-il souligné.

L’UVS va accompagner les étudiants en leur offrant des ordinateurs et en leur facilitant la connexion à l’internet de façon à les rendre autonomes sur le pan pédagogique, selon M. Dia.

‘’Dans le cadre des ENO, des activités de tutorat et des évaluations sous-surveillance seront organisées de temps en temps. Il ne faudrait pas croire que l’UVS est une université moins exigeante que les autres universités. Elle est soumise aux mêmes conditions et aux mêmes standards.’’

(Source : APS, 18 janvier 2014)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)