twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’Université Gaston Berger lance le premier DESS en "droit du cyber-espace africain"

mercredi 26 octobre 2005

L’Université Gaston Berger de Saint-Louis lance le premier DESS en "droit du cyber-espace africain" avec une vingtaine de candidats africains retenus pour l’année 2005/2006, annonce un communiqué reçu mercredi à l’APS.

Ces candidats, régulièrement inscrits à l’Université Gaston Berger débuteront leur apprentissage le 7 novembre 2005 par l’appropriation des environnements multimédia de travail via l’Internet, notamment la plate-forme d’enseignement à distance "Acolad", mise à disposition dans le cadre de la solidarité universitaire par l’Université Louis Pasteur de Strasbourg.

Lancé avec l’appui de l’Agence Universitaire de la Francophonie, ce DESS constitue le premier cursus de 3-ème cycle conçu et proposé entièrement à distance via Internet par une université africaine francophone, souligne la même source précisant que cette formation aboutit à un diplôme de DESS délivré par l’UFR de Sciences Juridique et Politique de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis en collaboration avec les Universités francophones associées, réunies en consortium.

Le DESS "droit du cyber-espace africain" a été réalisé par l’Université Gaston Berger de Saint-Louis en association avec l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar et avec le soutien de l’Agence universitaire de la Francophonie, signale-t-on.

Cet enseignement s’adresse à toute personne titulaire d’une Maîtrise de droit, ou de tout autre diplôme jugé équivalent par le comité de sélection.

Sont particulièrement visés les professionnels des administrations étatiques (magistrats, hauts fonctionnaires,...), les professions libérales (notaires, avocats, conseillers juridiques), les cadres des banques et de la finance, les professionnels du commerce, les membres de la société civile, ainsi que les étudiants en formation initiale désirant se spécialiser.

Pour faciliter la participation à la formation et son encadrement à distance, l’Agence universitaire de la Francophonie a non seulement assuré la formation aux outils à l’enseignement à distance de l’équipe des enseignants du DESS, mais encore elle met à disposition des apprenants les services des Campus numériques et Centres d’accès à l’information dans les 9 pays de l’Afrique de l’Ouest, qui permettent notamment l’utilisation à haut débit de l’Internet, l’accès aux bases de données scientifiques électroniques, tel l’Infothèque francophone et l’utilisation de la visioconférence pour les séminaires et les soutenances de mémoire.

Avec ces plateaux techniques, l’AUF s’attache ainsi à accompagner la diversification de l’offre de formations diplômantes de ses universités membres lorsque celles-ci s’engagent dans la création de formations ouvertes et à distance usant des technologies comme l’Internet pour mutualiser des compétences scientifiques et pédagogiques afin de faciliter l’accès à la connaissance aux plus isolés.

Ainsi, indique le texte, 1500 étudiants soutenus par l’AUF suivront ainsi en 2005-2006 des cursus complets à distance, cursus dispensés par des consortiums d’universités autour de 35 diplômes en licence ou en master. L’Agence universitaire de la Francophonie accompagne par la même occasion la mise en place de la réforme LMD au sein des établissements d’enseignement supérieurs.

(Source : APS, 26 octobre 2005)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)