twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’Union Européenne annonce la signature prochaine d’un soutien financier pour le secteur des télécoms en Centrafrique

mercredi 8 novembre 2017

En ouverture d’un forum des investisseurs qui se déroule à Bangui en République Centrafricaine, Samuela Isopi, la représentante de l’Union Européenne a annoncé la finalisation prochaine d’un accord de financement dans la mise en place d’un réseau de fibre optique dans ce pays, en partenariat avec la Banque africaine de développement.

Cet engagement viendra concrétiser la participation européenne au plan de redressement de l’économie centrafricaine, mise à rude épreuve par des années d’instabilités socio-politiques.

Mme Isopi a par ailleurs fait savoir que le pays, siège de la CEMAC, bénéficiera aussi de la nouvelle assistance, mise en place par l’UE pour couvrir des risques d’investissement.

Une centaine d’investisseurs venus d’Europe, de Russie, d’Amérique, d’Asie, mais aussi de la région africaine (Nigéria et Tchad) participent à cette rencontre, qui se veut le prolongement de celle organisée en novembre 2016 à Bruxelles, au cours de laquelle les bailleurs et investisseurs s’étaient engagés à injecter près de 2 milliards d’euros dans l’économie centrafricaine.

La tenue de cet événement s’inscrit également dans le cadre d’un programme avec le FMI présenté comme l’axe majeur du soutien à la reprise de l’économie. Le pays espère ainsi mobiliser des ressources extérieures, sans endettement, pour relancer ses activités dans tous les secteurs.

L’ambassadrice de l’Union Européenne a relevé que l’implication du secteur privé dans ce processus de reconstruction de la République centrafricaine, nécessite que soit associé de manière proactive le secteur privé, aussi bien national qu’international. Elle n’a toutefois, pas donné de détails sur le type d’appui dont les investisseurs centrafricains pourraient bénéficier de l’UE.

Idriss Linge

(Source : Agence Ecofin, 8 novembre 2017)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)