twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’UPU adopte des mesures pour stimuler le commerce électronique mondial

mercredi 5 novembre 2014

L’Union postale universelle (UPU) a adopté de nouvelles mesures pour stimuler le commerce électronique mondial, permettant aux commerçants en ligne, dès juillet 2015, d’expédier plus facilement des commandes à l’international grâce à un nouveau service de colis facultatif adapté à leurs besoins.

Le Conseil d’exploitation postale de l’UPU vient d’approuver les spécifications d’un nouveau service pour colis pesant jusqu’à 30 kilogrammes.

Le service est assorti de caractéristiques de pistage et de localisation et d’une norme de livraison de cinq jours ouvrables applicable dès l’arrivée de l’envoi dans le pays de destination, a précisé l’UPU dans un communiqué de presse publié mardi.

Selon les prédictions, les ventes en ligne atteindront 1,5 trillion de dollars cette année. Les nouvelles spécifications de service font partie d’une solution intégrée pour le commerce électronique élaborée très rapidement par l’UPU à la suite d’une décision prise en avril d’accélérer les travaux en matière de commerce électronique.

Les envois pris en charge par ce nouveau service n’exigeront pas de signature à la livraison et, à partir de 2016, les postes seront tenues de transmettre en amont aux autorités douanières des informations concernant le contenu des envois, ce qui permettra d’accélérer leur dédouanement.

A l’avenir, les clients pourront aussi choisir parmi un certain nombre d’options de livraison.

Le Conseil d’exploitation postale a aussi donné son aval à un service de retour des marchandises, qui permettra aux clients de retourner plus facilement des marchandises achetées à l’étranger.

« Le commerce électronique est en train de changer notre façon de faire des affaires », déclare le Brésilien Vantuyl Barbosa, vice-président du Conseil d’exploitation postale, qui a veillé sur l’état d’avancement des travaux de l’UPU sur le commerce électronique.

« Les postes doivent s’adapter aux conditions du marché et proposer, aux commerçants en ligne et aux clients, les services dont ils ont besoin. »

Les plus récentes statistiques de l’UPU indiquent que les volumes de lettres continuent de baisser pendant que le nombre de petits paquets et de colis continue de croître.

En 2013, les postes ont traité 6,7 milliards de colis du régime intérieur, ou 3,7% de plus qu’en 2012. Les volumes de paquets du régime international, y compris les petits paquets et les colis, se chiffraient à environ 300 millions d’envois, une hausse de plus de 5% par rapport à l’année précédente.

« La composition du courrier change de façon significative, ce qui témoigne de la montée du commerce électronique à l’échelle internationale », précise José Ansón, économiste à l’UPU.

Lors d’un forum sur le commerce électronique en mars dernier, les clients et les commerçants en ligne avaient clairement exprimé le besoin pour des services postaux plus simples, fiables et économiques afin de stimuler le commerce électronique à l’échelle mondiale.

L’UPU s’attèlera désormais à fixer des objectifs en matière de rémunération en fonction des résultats pour les postes qui proposent le nouveau service optionnel et à mettre sur pied un système de réclamations par Internet pour les clients.

L’organe en charge des questions opérationnelles a aussi donné son feu vert à un nouveau guide sur le commerce électronique. Ce guide contient un éventail de recommandations pratiques pour les postes souhaitant développer leurs capacités en matière de commerce électronique.

(Source : ONU, 4 novembre 2014)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 17 227 783 abonnés Internet

  • 16 672 913 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,10%
    • 3G : 28,11%
    • 4G : 55,79%
  • 247 760 abonnés ADSL/Fibre (1,45%)
  • 305 746 clés et box Internet (1,77%)
  • 1364 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,44%
  • Internet mobile : 98,56%

- Liaisons louées : 4 420

- Taux de pénétration des services Internet : 97,12%

(ARTP, 31 décembre 2022)

- Débit moyen de connexion mobile : 23, 10 Mbps
- Débit moyen de connexion fixe : 21, 77 Mbps

(Ookla, 31 janvier 2023)


- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%
(Internet World Stats 31 décembre 2018)


- 8861 noms de domaine actifs en .sn
(NIC Sénégal, décembre 2022)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 297 046 abonnés
- 256 076 résidentiels (86,21%)
- 40 970 professionnels (13,79%)
- Taux de pénétration : 1,67%

(ARTP, 31 décembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 854 830 abonnés
- Taux de pénétration : 117,57%

(ARTP, 31 décembre 2022)

FACEBOOK

3 050 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 17,4%

- Facebook : 2 600 000

- Facebook Messenger : 675 200

- Instagram : 931 500

- LinkedIn : 930 000

- Twitter : 300 000

(Datareportal, Janvier 2023)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik