twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’Infrastructure de Données Géospatiales du Sénégal au menu des Journées nationales de la Géomatique

vendredi 6 mars 2015

Les Journées nationales de la Géomatique vont se tenir les 17 et 18 mars au King Fahd Palace aux Amadies. « L’Infrastructure de Données Géospatiales du Sénégal, un levier incontournable pour l’Emergence » est le thème de la deuxième édition qui doit regrouper 250 à 300 participants.

Il s’agira, lors de ces rencontres, de faire le point sur l’état actuel de la géomatique, de son devenir au Sénégal et d’échanger sur les actions futures pour un Sénégal Emergent. Les intervenants durant la conférence à travers des présentations et démonstrations feront connaître leur apport dans le domaine de la géomatique au Sénégal.

Exposer la démarche et les résultats attendus du Plan national de géomatique (PNG), bien faire connaître les outils, systèmes développés dans le cadre du Projet d’appui canadien (PAC) et promouvoir leur utilisation et appropriation, faire connaître l’apport potentiel de la géomatique dans les secteurs agricoles, sanitaires et celui de l’aménagement du territoire et la gestion des collectivités locales et la promotion de la mise en place de sections géomatiques dans les ministères et les agences sont quelques objectifs recherchés par ces Journées nationales. Il sera aussi question de favoriser l’embauche des jeunes en géomatique et d’associer le secteur privé national et international dans le processus de géomatisation.

La conférence de la deuxième édition des Journées nationales, marquant la fin du projet d’appui canadien, vise à faire l’état de l’ensemble des réalisations pour l’avenir du Plan national de géomatique (PNG) permettant de doter le Sénégal d’une stratégie et d’un cadre de développement de la discipline.

(Source : Social Net Link, 6 mars 2015)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)