twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’Etat ouvre le fichier national de la CNI pour authentifier l’identification des abonnés télécoms

vendredi 13 mai 2016

Les opérateurs télécoms Sonatel, Tigo et Expresso ont six mois pour authentifier l’identification de tous les abonnés télécoms du Sénégal. Le compte à rebours a été lancé le 10 mai 2016 par Abdou Karim Sall, le directeur général de l’Autorité de régulation des télécommunications et de la poste (Artp).

Pour le succès de l’opération de vérification de l’identification des abonnés aux télécoms, Sonatel, Tigo et Expresso auront accès au fichier national de la carte nationale d’identité, à travers la solution technique d’authentification de l’identification des abonnés aux services de téléphonie mobile, lancée le 10 mai 2016, par la direction de l’automatisation du fichier (DAF).

Depuis le lancement de la campagne d’identification des abonnés aux services télécoms, plusieurs abonnés ont réussi à demeurer sur le réseau malgré qu’ils ne soient pas identifiés. L’année dernière, l’Etat s’est penché sur ces cas en renouvelant l’identification. Il a mis l’accent sur la désactivation effective des abonnés hors-la-loi. Là aussi, un autre type d’abonnés hors-la-loi a réussi à passer entre les mailles du filet. Il s’agit de ceux qui ont fourni de fausses informations ou dont l’identification est incomplète. L’accès au fichier national de la CNI permettra aux opérateurs télécoms de remédier à cette situation.

« Cette solution a pour objectif principal de mettre derrière chaque numéro de téléphone une identité fiable, ce qui permettra de lutter de manière efficace contre l’insécurité liée à l’utilisation de la téléphonie mobile », a expliqué Abdou Karim Sall, le Directeur général de l’Autorité de réglementation des télécommunications et de la poste (Artp).

Momar Ndao, le président de l’Association des consommateurs du Sénégal (ASCOSEN), d’accord avec le processus d’identification des abonnés (puisqu’il y va de la sécurité des consommateurs), redoute cependant que les sociétés télécoms en profitent pour collecter les données personnelles des Sénégalais.

(Source : Agence Ecofin, 13 mai 2016)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)