twitter facebook rss

Ressources

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’« Economie 2.0 », au Barcamp de Gorée

mardi 7 décembre 2010

Un weekend au Barcamp Gorée Deuxième Edition, m’a permis de revenir sur le Concept émergeant d’ « ECONOMIE 2.0 ». Mon intervention sur ce thème a suscité beaucoup d’intérêts liés à la nouveauté du concept mais également à son impact sur les « Business Angels » et sur les modes de fonctionnement du « modèle de production googlien ».

Voici les grands axes de ma présentation.

Le concept en lui-même d’ « Economie 2.0 », accompagne la deuxième génération d’internet ou Web 2.0. L’ « Economie 2.0 », qui émerge dans un contexte de prolifération de services immatériels place les usagers au cœur de la démarche et des actions.

Parler de « Economie 2.0 », c’est faire référence à une nouvelle économie coïncidant avec le phénomène de l’ « Entreprise 2.0 ». Les faits qui permettent de constater ce changement sont liés en partie à l’avènement du E-Commerce et du M-Commerce mais globalement à l’émergence de nouvelles pratiques de consommation, de production, de collaboration et de création de valeur.

Qu’est-ce qu’une entreprise 2.0 ?

La notion d’entreprise 2.0 est née aux alentours des années 2007 pour répondre à un nouveau contexte social et économique dans les pays occidentaux, l’entreprise 2.0 a été poussée par l’arrivée des générations dites Y. Ce sont les « Digital Natives », des jeunes qui constituent le cœur du web 2.0.

Une entreprise est dite 2.0 lorsqu’elle intègre le web 2.0 et ses pratiques collaboratives dans sa stratégie globale. Ces entreprises vont donc croître grâce à l’utilisation des outils du Web 2.0 comme les blogs, les wikis, les réseaux sociaux, les web TV...

En termes de gestion des hommes (client internet ou client final) l’ « entreprise 2.0 » veut révolutionner les pratiques par la Collaboration et par la Participation.

Pour le collaborateur il s’agit de l’implication et du marketing RH mais également l’intégration des outils RH d’aide à la décision stratégique tels que le HRM (Human resource Management) et les Wiki.

Pour le client final, il faut mettre en place une logique de Participation à travers notamment le Marketing Conversationnel, accompagnée par une démarche de Permission Marketing d’une manière générale.

L’ « Economie 2.0 », à l’image du « Marketing 2.0 » est de plus en plus virtuelle et Client-centrique.

Pour jouer pleinement son rôle dans l’économie 2.0, l’acteur doit capitaliser des savoir-faire et expériences, s’adapter aux évolutions du web 2.0, penser « Co-Working », et intégrer les usages de la civilisation qui accompagnent cette « toute nouvelle économie ».

Aboubacar Sadikh Ndiaye
Consultant en Marketing/Communication
Social Media Strategist
Auteur/Chroniqueur

(Source : ITMag, 7 décembre 2010)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 701 175 abonnés Internet

  • 8 473 462 abonnés 2G+3G (97,4%)
  • 182 023 clés Internet (1,3%)
  • 98 353 abonnés ADSL (1,1%)
  • 18 428 abonnés bas débit (0,2%)

- 635 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,79%

(ARTP, 31 décembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 285 933 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,93%

(ARTP, 31 décembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 186 485 abonnés
- Taux de pénétration : 102, 61%

(ARTP, 31 décembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)