twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’ESP veut intégrer le numérique dans l’enseignement supérieur

mercredi 18 avril 2018

Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, le professeur Mary Teuw Niane a inauguré, mardi, le centre Techno-pédagogie de l’Ecole Supérieure Polytechnique (ESP), destiné à la promotion de l’intégration du numérique dans l’enseignement supérieur.

Ce nouvel outil à vocation nationale et sous régionale, mis sur pied avec l’appui de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL), permettra aux enseignants de l’ESP, de la Faculté des Sciences et Techniques, de l’EBAD et aux étudiants de bénéficier du programme MOOC, une véritable révolution au service de l’éducation.

Le programme "MOOC for dévelopment" vise à promouvoir l’intégration du numérique éducatif dans l’enseignement Supérieur en Afrique a indiqué le professeur Mary Teuw Niane.

"Il n’est donc plus à démontrer que le numérique présente aujourd’hui beaucoup d’opportunités" a souligné le ministre.

Selon Mary Teuw Niane, avec le nouveau centre les enseignants de l’ESP pourront collaborer avec d’autres institutions de l’enseignement supérieur et améliorer la qualité de la formation dispensée dans les métiers d’ingénieur.

"Ils (enseignants) pourront aussi et surtout mutualiser et valoriser des ressources produites par et pour l’ensemble des institutions" a- t-il fait remarquer avant de remercier le directeur du programme "MOOC for development" en Afrique, Dimitrios Noukakis pour son soutien dans la construction du centre.

"Le programme MOOC ouvre de nouvelles perspectives aux enseignants qui ont ainsi un outil qui leur permettra d’enregistrer leurs cours, de les enseigner à distance au Sénégal et dans la sous-région" a, pour sa part, expliqué Dimitrios Noukakis.

La première phase de la collaboration de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne et de l’ESP dans le programme MOOCS consistera à former 20 enseignants de l’ESP apprend t-on.

Au terme de la formation d’un an, les enseignants vont intégrer l’enseignement numérique dans leurs cours.

Le programme MOOC (cours en ligne ouvert à tous, en français) est un type de formation à distance capable d’accueillir un grand nombre de participants, enseignants et étudiants qui sont dispersés géographiquement et communiquent uniquement par Internet.

(Source : APS, 18 avril 2018)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)