twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’Artp rompt son accord de partenariat avec L’Unetts

mardi 30 mars 2010

L’Agence de régulation des télécommunications et des postes (Artp), a rompu l’accord de partenariat qui le liait à l’Union nationale des exploitants de télécentres et téléservices du Sénégal (Unetts). L’entente prévoyait une subvention annuelle à ladite association. Les sorties récentes du président de l’Unetts pourraient être à l’origine de cette décision.

Selon le responsable de l’Unetts Bassirou Cissé, il s’agit d’une violation de la loi 2001-15 du 27 septembre 2001 du Code des télécommunications, stipulant que les excédents budgétaires dégagés par les résultats de l’exercice sont réaffectés pour un tiers à la promotion des Nouvelles technologies de l’information (Nti) ». Le président de l’Unetts ajoute que « le directeur de l’Artp s’est contenté de regarder à gauche et à droite pour dire que, qu’il rompt les accords et pour mettre l’argent autre part ». A en croire Bassirou Cissé, le Directeur général de l’Artp aurait lui-même déclaré qu’il a décidé de verser lesdits excédents au Trésor public sur instruction du président de la République, suite à l’enquête de l’Ige.

Une version que conteste l’Unetts. « Au moment où il parle de cela, il est en train de signer d’autres contrats avec des promoteurs de lutte et de football qui n’ont aucun intérêt au développement des télécommunications », fulmine Bassirou Cissé. L’Unetts voudrait que l’Artp lui assure une garantie bancaire d’environ 200 millions de F Cfa en vue du financement de ses projets d’implantation de 50 téléservices modernes à même d’offrir aux populations un service de délivrance électronique de proximité d’actes administratifs, de monétique, de vulgarisation du e-learning destiné aux étudiants.

(Source : Seneweb, 30 mars 2010)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)