twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’Artp annonce la mise en place d’un observatoire de la qualité

jeudi 10 juillet 2014

L’Agence de régulation des télécommunications et des postes (Artp) tend vers la création prochaine d’un observatoire de la qualité, a annoncé, hier, son nouveau directeur général, Abdou Karim Sall, en marge d’une visite de prise de contact effectuée au siège de Tigo Sénégal.

Dans la série de visites qu’il a entamée auprès des opérateurs de télécommunications, le nouveau directeur général de l’Artp, Abdou Karim Sall, s’est rendu, hier, au siège de l’opérateur Tigo Sénégal.

Accompagné de ses proches collaborateurs, il a profité de cette occasion pour revenir non seulement sur les missions dévolues à cette institution mais aussi évoquer, avec l’opérateur, certaines questions comme la couverture réseau, le passage au numérique, la portabilité et le 4G, l’audit des coûts et la qualité de service.

Sur ce dernier aspect, le directeur général de l’Artp a annoncé la mise en place prochaine d’un observatoire de la qualité afin de mieux prendre en charge les préoccupations du client.

« Il sera un outil qui permettra de mesurer la qualité du service à tout instant et n’importe où », a dit M. Sall, au terme de la visite. La qualité du service, selon Abdou Karim Sall, reste une priorité pour l’Artp.

« Nous souhaitons que les Sénégalais puisse bénéficier d’un service de qualité ; et il est heureux que les opérateurs s’engagent dans la même direction que l’Artp », a-t-il souligné.

Outre la mise en place de l’observatoire, l’Agence de régulation des télécommunications et des postes mise également sur des sondages à effectuer auprès des clients pour mieux appréhender la question de la qualité du service.

Le projet de l’audit des coûts qui revient aux opérateurs eux-mêmes, reste également une priorité pour la nouvelle direction de l’Artp, a ajouté Abdou Karim Sall. « C’est un projet sur lequel nous veillerons aussi, car il permettra, à la fin, de savoir si les coûts pratiqués auprès du client final sont raisonnables ou pas ».

Les responsables de Tigo Sénégal ont profité de l’occasion pour réaffirmer leur engagement à accompagner l’Etat dans les projets phares de télécommunications comme le passage au numérique et la réduction de la fracture numérique.

Diégo Cambéros, directeur général de Tigo Sénégal, annonce des projets majeurs dans certaines contrées du pays pour mieux élargir le réseau Tigo.

Seydou Propser Sadio

(Source : Le Soleil, 10 juillet 2014)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)