twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’Algérie a lancé dans l’espace, Alcomsat-1 son tout premier satellite télécoms

lundi 11 décembre 2017

Depuis le 10 décembre 2017, le tout premier satellite de télécommunications algérien, Alcomsat-1, fait le voyage vers son orbite finale de 24°8 Ouest, 35 800 km au dessus de l’Algérie. Il devrait l’atteindre le 15 décembre 2017. L’équipement télécoms, construit par la société China Aerospace Science and Technology Corporation (CASC), a été lancé depuis la Chine, dans la base de Xichang, sur une fusée Long March 3BE.

Avec Alcomsat-1, l’Algérie va améliorer le taux de pénétration des télécoms de sa population. En effet, ce sont de nombreuses régions éloignées qui pourront être couvertes par le signal télécoms. Le taux de pénétration du haut débit va également grimper. Le satellite va arroser le territoire national avec un débit de 20Mbps et renforcera ainsi la capacité data haut débit déjà fournie par le réseau de fibre optique déployé par Algérie Telecom. Hormis la fourniture de services télécoms aux civils, l’équipement répondra aux besoins de l’armée et des secteurs stratégiques de l’Etat en moyens télécoms.

Avec son satellite qui couvrira le Maroc, la Mauritanie, le Mali, le Niger, le Burkina Faso, la Libye, l’Egypte, le Nord du Tchad et le Soudan, l’Algérie pourra également vendre de la connectivité. Le Mali a déjà dévoilé ses intentions d’acquérir de la connectivité d’Alcomsat-1. Cette activité commerciale permettrait à l’Algérie de faire rentrer des devises pour le Trésor public.

Alcomsat-1 devait initialement être mis en orbite en décembre 2016. Mais une surcharge du calendrier de vol a retardé son lancement. C’est l’Agence spatiale algérienne (ASAL) qui est chargée de son contrôle, de son maintien et de sa mise à jour à travers les deux stations au sol, situées à Médéa et à Ouargla.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 11 décembre 2017)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)