twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’Agence de la Couverture Maladie Universelle du Sénégal lance une nouvelle plateforme numérique « sunucmu.com »

mardi 30 avril 2019

Cette plateforme numérique, 100% sénégalaise, est une première du genre à avoir été entièrement conçue et développée par une agence publique à l’échelle mondiale. Le Sénégal se veut ainsi être le chef de file de l’extension de cette démocratisation à l’accès à la santé, à l’ensemble des pays du continent.

L’Agence de Couverture Maladie Universelle (CMU) (SUNUCMU.com) du Sénégal, créée en 2015, fait partie du programme du gouvernement visant à accélérer le développement économique et social du pays.

Le Sénégal, tout comme le Kenya et le Ethiopie, sont des pays référents en Afrique en matière de développement de la couverture maladie universelle.

A l’heure où l’infrastructure du numérique se développe, la digitalisation est devenue incontournable et doit être considérée comme une source de valeur ajoutée pour les organisations. C’est dans ce contexte, qu’après 4 ans d’existence, la CMU, dans sa phase de développement active, a décidé de s’ouvrir à l’ère de la digitalisation des paiements pour rendre le système encore plus efficient et pérenne d’où l’annonce ce jour du lancement de sa plateforme numérique « SUNUCMU.com ».

Cette initiative électronique, réalisée avec l’appui de différents partenaires, s’inscrit dans l’agenda de numérisation des paiements que Monsieur Mahammed Abdallah Dionne, Premier Ministre, Ministre d’Etat, Secrétaire Général de la Présidence au Sénégal, a lancé en novembre 2018.

Monsieur Mahammed Abdallah Dionne, Ministre d’Etat, Premier Ministre, Secrétaire Général de la Présidence au Sénégal déclare « La transformation digitale de la CMU est la réponse que le Sénégal propose pour faire face à l’enjeu mondial de la couverture santé universelle. Le lancement de « SUNUCMU.com » s’inscrit dans l’agenda de numérisation des paiements que le Sénégal a ouvert en novembre 2018. Son objectif principal est d’améliorer la qualité de vie des populations et son développement a été entièrement réalisé par des start-ups nationales. La CMU contribue à faire vivre l’écosystème IT à travers ces différents projets. »

Madame Priya Gajraj, Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies au Sénégal, ajoute « La mise en place de cette plateforme devrait accélérer l’atteinte des Objectifs de Développement Durable, en particulier celui sur la santé. Le paiement numérique est un véritable atout car il réduit les coûts, accélère les procédures et facilite la participation de tiers qui souhaiteraient inscrire un proche ou faire un don. La proximité, la sensibilisation et la transparence dans la prise en charge des populations sont trois enjeux essentiels à la réussite de cette initiative. »

Le nouveau régime sénégalais de protection sociale se veut novateur, accessible et universel dans la mesure où les pouvoirs publics cherchent d’une part, à intégrer le secteur de la petite production marchande (secteur informel) dans le régime de sécurité sociale et d’autre part, à réaliser la couverture universelle. Les régimes de protection sociale sont donc appelés à poursuivre leur modernisation, à s’étendre et à offrir plus de prestations.

Mr. Mouhamed Mahi SY, Directeur des systèmes d’information de l’Agence conclut « Avec la transformation digitale de la CMU, nous prenons le pari d’atteindre plus de 75 % de couverture santé d’ici 24 mois. Nous nous réjouissons de l’adoption record lors des phases de sensibilisation auprès des mutuelles en région, ceci montre que la valeur ajoutée que nous essayons d’apporter entre en résonance avec les attentes terrain. »

Ce lancement sera suivi en juin par l’arrivée d’une application mobile. En parallèle, l’ensemble des prestataires de soins présents au Sénégal seront géolocalisés afin que chaque sénégalais inscrit puisse trouver le spécialiste le plus compétent en fonction de sa localisation. En effet, d’ici le mois de septembre, des kits biométriques seront développés, sur une durée de 2ans, pour couvrir environs 3 500 points de prestation.

Monsieur Mahammed Abdallah Dionne, Ministre d’Etat, Premier Ministre, Secrétaire Général de la Présidence au Sénégal, a lancé, en novembre 2018, un nouvel agenda de numérisation des paiements pour une croissance durable et un développement inclusif. L’annonce a été faite à la suite de la parution d’une étude nationale sur les paiements numériques, publiée par le gouvernement du Sénégal, la Better Than Cash Alliance, basée aux Nations unies, et MM4P au UNCDF.

(Source : Africa News, 30 avril 2019)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)