twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’Afrique compte près de 281 millions d’internautes

mercredi 1er février 2017

L’Afrique compte désormais près de 281 millions d’internautes, selon les derniers chiffres de l’Internet Live Stats, membre du projet Real Time Statistic.

Avec une population de plus d’un milliard de personnes, l’Afrique est le deuxième continent le plus peuplé au monde et un des plus connectés à internet.

La navigation sur la toile augmente chaque année de façon exponentielle sur le continent.

Parmi les pays africains les plus connectés figurent les Seychelles (57,90%), l’Afrique du Sud (52%), et parmi les pays concentrant 80% des internautes africains, Live Stats cite le Nigeria, l’Afrique du Sud, le Kenya, l’Algérie, l’Egypte, le Soudan et l’Ouganda.

Le Nigeria compte près de 86 millions d’internautes aujourd’hui, ce qui équivaut à un taux de pénétration de plus de 46%.

Si tout le continent connaît une progression, en moyenne supérieure à 4 %, du taux d’accès à internet, les disparités entre les pays restent colossales et varient de 1 à 50.

En Somalie, Érythrée, et Burundi, internet n’est accessible que par moins de 2% de la population.

Si le taux d’accessibilité progresse sur l’ensemble du continent, le prix reste , lui, exorbitant dans certains pays. Les pays situés sur littoral, à proximité des câbles de fibre optique, ont un accès plus rapide à une connexion de fait moins chère, comme au Ghana, en Afrique du Sud où même en Somalie.

A l’inverse, les dix pays où internet coûte plus cher (2016), Tchad, Cameroun, Mali, Niger, Lesotho, Guinée-Bissau, Burkina Faso, Bénin, Comores, Togo, selon ces nouvelles statistiques.

Selon Live Stats, avec les progrès réalisés en termes d’accessibilité, l’enjeu de la cybersécurité est désormais de préserver un parc informatique particulièrement vulnérable face aux cyberattaques.

Selon le rapport publié en 2016 par la compagnie européenne d’intelligence stratégique (CEIS), sur l’année 2013, la Côte d’Ivoire a enregistré des pertes évaluées à 26 milliards de francs CFA à cause de la cybercriminalité. Le Sénégal a quant à lui perdu près de 15 milliards de francs CFA la même année.

Selon de précédentes statistiques, en 2012, plus de 650 millions de personnes avaient un abonnement à un téléphone mobile en Afrique, ce qui représentait un chiffre plus élevé qu’aux Etats-Unis ou en Europe . Quelque 93 millions d’Africains avaient un abonnement à un téléphone mobile en Afrique, soit presque 10 % de la population du continent.

(Source : Algérie Presse Service, 1er février 2017)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 8 761 804 abonnés Internet

  • 8 483 435 abonnés 2G+3G+4G (96,9%)
  • 1131 453 clés et box Internet (1,5%)
  • 117 807 abonnés ADSL (1,3%)
  • 17 965 abonnés bas débit (0,2%)

- Liaisons louées : 21 044

- Taux de pénétration des services Internet : 57,44%

(ARTP, 30 juin 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 292 468 abonnés
- 223 179 lignes résidentielles (76,31%)
- 69 218 lignes professionnelles (23,67%)
- 71 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,92%

(ARTP, 30 juin 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 141 304 abonnés
- Taux de pénétration : 105,80%

(ARTP, 30 juin 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)