twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’ARTP mise sur un "partenariat solide" avec les médias

jeudi 21 août 2014

Le directeur général de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP), souhaite nouer de "solides partenariats" avec les médias sénégalais, dans l’espoir de mieux vulgariser sa gestion des secteurs relevant de sa responsabilité, a déclaré, vendredi à Mbour, son directeur général, Abdou Karim Sall.

"L’ARTP, garante de la bonne image et de la traçabilité des informations issues des deux secteurs régulés pour le compte de l’Etat du Sénégal, souhaite sceller de solides partenariats avec les médias pour une vulgarisation efficace et efficiente de l’information mise à la disposition du public", a-t-il dit.

M. Sall présidait l’ouverture d’un séminaire de formation sur "la réglementation des services des télécommunications et des postes". Cette rencontre devrait aboutir à la mise en place d’un Réseau de journalistes spécialisés en technologies de l’information et de la communication (TIC).

La gestion des fréquences, les aspects juridiques de la régulation, le secteur postal et ses enjeux de développement, le service universel, le passage de l’analogique au tout numérique, la qualité de service, entre autres thématiques seront abordées lors de ce séminaire.

Selon le DG de l’ARTP, ces deux jours de formation et de partage visent à amener "les professionnels des médias à s’imprégner davantage des missions de l’ARTP en s’appropriant les thèmes fondamentaux développés dans les télécommunications/TIC et postes et ainsi mieux diffuser et relayer les informations auprès du public".

La notion de régulation est d’actualité, mais "si le succès de l’expression est évident, sa signification, comme les fonctions et missions du régulateur restent encore incertaines pour beaucoup de personnes", a fait valoir Abdou Karim Sall.

"C’est pour cette raison que pour être efficace, l’exercice de la régulation requiert une diffusion rapide de l’information produite par l’Autorité de régulation auprès des différents acteurs concernés : opérateurs, représentants institutionnels, associations de consommateurs, acteurs économiques", a-t-il indiqué.

De l’avis de M. Sall, "la fonction économique de la régulation tente de corriger les diverses formes de déficience du marché – que cela soit le marché des télécommunications ou des postes- tel que le pouvoir de monopole, le déficit d’informations ou la fourniture insuffisante des biens et services au public".

"Je suis convaincu que de la conjugaison de nos efforts autour de ce séminaire de partage jaillira, auprès de vous, professionnels des médias, un tout autre intérêt pour les secteurs régulés et pourquoi pas la constitution d’un Réseau des journalistes des TIC", a-t-il souligné

Il est notamment revenu sur la nécessité d’une redynamisation de l’économie numérique avec la libération de certaines bandes de fréquences à travers le passage de l’analogique au numérique. M. Sall a par ailleurs évoqué, dans le secteur postal, des enjeux de revalorisation du secteur des colis à travers le commerce électronique.

(Source : APS, 21 août 2014)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)