twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’ARTP met fin au monopole du code USSD aux opérateurs

mercredi 11 avril 2018

L’autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) a mis fin au monopole sur l’utilisation des codes des données de service supplémentaires non structurés (USSD) détenu par les opérateurs, a annoncé, mardi à Dakar, son directeur général, Abdou Karim Sall.

"C’est une volonté de l’union internationale des télécommunications (UIT) qui recommande à l’ensemble des opérateurs de rendre accessible les codes USSD à ceux qui ne sont pas opérateurs de téléphonie mobile" a expliqué Abdou Karim Sall.

"Les codes USSD, a-t-il noté, permettent l’accès aux services à valeur ajoutée, notamment de banque, de mobil money, de service financier et autres".

Selon le DG de l’ARTP, "les codes actuels, # 2xxx #, remplacent les anciens # xxxx # qui étaient jusqu’à aujourd’hui détenus par les opérateurs.

"Désormais seule l’ARTP donne l’accès aux codes USSD et ouvre l’accès à tous les opérateurs de fournisseurs d’accès à valeur ajoutée pour une volonté d’inclusion financière, qui reste un levier de développement économique et social" a souligné Abdou Karim Sall.

Il a laissé entendre que "l’accessibilité des codes USSD renforce la concurrence, l’innovation ainsi que l’accès technique et équitable dans le secteur des télécommunications".

"Le Sénégal est le premier pays de l’Afrique francophone à lever cette barrière concurrentielle", a-t-il dit.

D’après le DG de l’ARTP, "des innovations marquantes sont notées grâce à ce processus avec notamment la baisse des frais d’accès qui passent de 1 million à 350 000 FCFA".

Abdou Karim Sall estime que "les frais de maintenance, contrairement à d’autres pays comme l’Afrique du sud, le Ghana ou le Kenya qui sont à plus d’un million par an demeurent à 500 000 FCFA par an pour tous les opérateurs sénégalais".

"Tous ces efforts permettent aux opérateurs de fournisseurs d’accès à valeur ajoutée d’accéder à des plateformes pour donner aux consommateurs un meilleur accès", a indiqué M. Sall.

(Source : APS, 10 avril 2018)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)