twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’ARTP annonce la suspension de plus de 5 millions de numéros de téléphone mobile et l’attribution de trois nouvelles licences d’accès à Internet

samedi 11 février 2017

L’ARTP annonce que plus de 15 millions d’abonnés à la téléphonie mobile ont été répertoriés et identifiés alors que plus de 5 millions de cartes SIM ont été coupées du réseau dans le cadre de l’identification des titulaire de téléphone mobile. Par ailleurs, trois nouvelles licences d’accès à Internet ont été attribuées, ce qui a permis à l’Etat d’encaisser 950 millions de francs.

Concernant l’identification des clients des clients des opérateurs de téléphonie mobile au Sénégal, l’expert, directeur de l’Economie et des Marchés à l’ARTP (Autorité de régulation des télécommunications et des postes), Seyni Faty a indiqué qu’à la date du 26 septembre 2016, toutes les puces qui n’ont pas été identifiées ont été résiliées.

Ainsi pour l’opérateur Orange, 8 millions 831 mille usagers ont été identifiés et 1 million 37 mille cartes SIM coupées du réseau. Pour TIGO, 3 millions 613 mille clients identifiés et 1 million 37 mille cartes SIM coupées du réseau. Expresso a identifié 3 million 430 mille abonnés, et résilié 173 mille cartes SIM. 

Au total, 5 millions 130 mille cartes SIM ont été coupées du réseau et résiliées à la date du 26 novembre 2016. Une opération d’identification qui a été lancée pour entre autres, lutter contre la vente de cartes SIM à la sauvette.

Pour les trois nouvelles licences d’accès à Internet qu’il a attribué aux fournisseurs Waaw SA, Africa Access et Arc Informatique, toutes des sociétés de droit sénégalais, l’Etat du Sénégal a encaissé un montant global de 950 millions de francs CFA. Ces trois sociétés ont reçu selon Modou Ngom, directeur des Télécommunications leur concession et cahier de charges avec des obligations de couverture.

Le directeur de l’Economie et des Marchés à l’ARTP, Seyni Faty précise que les décrets approuvant ces conventions sont déjà signés et les opérateurs ont six mois conformément à leur licence, pour commencer la commercialisation de leurs services.

Le pays étant divisé en trois zones, chaque fournisseur a l’obligation de couvrir sa zone avant d’aller en couvrir d’autres.

Dialigué Faye

(Source : Le Quotidien, 11 février 2017)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)