twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’ARTP à l’école de Facebook

mardi 29 août 2017

Après l’affaire Assane Diouf qui a défrayé la chronique, l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) a invité Facebook à une session de sensibilisation sur l’utilisation des réseaux sociaux. Abdou Karim Sall, Directeur général de de l’ARTP, estime qu’il « apparait nécessaire de réfléchir sur les voies et moyens pour assurer une licéité et une moralité des contenues dans le respect de la vie privée en général et de la protection des données personnelles en particulier ».

Selon le Directeur général de l’ARTP, « cette catégorie d’infractions notées ces derniers jours est difficile à cerner et à réprimer car beaucoup de paramètres entrent en ligne de compte. Il nous appartient opportun de trouver les moyens de les juguler sans pour autant enfreindre les libertés publiques. Or cet équilibre est difficile à réaliser ». « Nous avons invité Facebook pour nous parler des procédures au cas où on a envie d’écarter des contenus non désirés, des procédures et des règles de Facebook pour que les populations puissent comprendre que cet outil mis à leur disposition n’a pas que des effets pervers. Facebook offre beaucoup d’opportunités que les citoyens ne savent pas. Il faut que les citoyens sachent que Facebook n’est pas une plateforme où on insulte à longueur de journée des autorités », soutient Abdou Karim Sall, en marge de la cérémonie d’ouverture de la session de sensibilisation ARTP/Facebook sur l’utilisation des réseaux sociaux qui s’est ouverte ce mardi 29 août 2017.

L’ARTP déclare qu’elle est pour la promotion des réseaux sociaux, mais à la seule condition que leur utilisation rime avec le respect de la vie privée des individus et des droits humains de façon générale.

(Source : Seneweb, 29 août 2017)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)