twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’ANRT confirme le déblocage de la VoIP et s’explique

vendredi 4 novembre 2016

Le gendarme des télécoms vient de confirmer le rétablissement de la VoIP, bloquée au Maroc depuis janvier dernier.

Dans un communiqué publié vendredi 4 novembre, l’ANRT indique que "les opérateurs de télécommunications ont été autorisés à procéder au rétablissement de tous les services et applications de téléphonie sur IP (VoIP) sur l’ensemble de leurs réseaux fixes et mobiles".

L’agence explique que cette décision faite suite à "l’évolution, tant aux niveaux national qu’international, de la situation des marchés des télécommunications et du contexte réglementaire, d’une part, et, compte tenu des exigences d’un développement harmonieux du secteur au bénéfice des usagers, d’autre part".

La colère des internautes et citoyens marocains, qui avaient boycotté en masse les pages Facebook des trois opérateurs téléphoniques, a donc visiblement été entendue.

L’ANRT précisé également que "la problématique de l’encadrement des applications de type OTT (Over The Top) fait l’objet, depuis quelques mois, de discussions et de débats soutenus aux niveaux des groupements régionaux concernés et à l’échelle internationale, visant à convenir des modalités relatives à la fourniture et à l’exploitation desdites applications".

L’agence de régulation des télécoms affirme enfin suivre "avec intérêt ces questions" et ajoute qu’elle veillera "à faire bénéficier les consommateurs des meilleures évolutions technologiques, en harmonie avec les impératifs de développement du secteur et des acteurs, et dans le respect de la réglementation en vigueur".

Jeudi 3 novembre, l’ANRT avait envoyé un courrier aux opérateurs téléphoniques appelant au rétablissement immédiat de la VoIP, rapportait Le360. Une décision qui intervient trois jours avant la tenue de la COP22 à Marrakech, alors que les rumeurs couraient ces dernières semaines sur un possible déblocage partiel de la VoIP pendant l’événement mondial sur le climat.

(Source : Al Huffington Post, 4 novembre 2016)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)