twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’ANPEJ et Wari lancent un programme pour créer huit mille emplois

vendredi 31 juillet 2015

Le programme "Points services relais", lancé par l’Agence nationale pour l’emploi des jeunes (ANPEJ) et l’opérateur de transfert d’argent Wari, va générer 8.000 emplois, a indiqué le ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction citoyenne, Mame Mbaye Niang, jeudi, à Dakar.

"Dans chaque commune du territoire national, des ‘Points services relais’ (PSR) vont être implantés. Au moins trois jeunes seront recrutés pour chaque PSR, suivant un système de rotation permanente (…) Le projet va ainsi favoriser la création de 8.000 emplois", a affirmé M. Niang lors d’une cérémonie de présentation de ce programme à la presse et aux élus locaux.

L’initiative "Points Services relais" est un partenariat public-privé liant le gouvernement du Sénégal, à travers l’ANPEJ, et l’opérateur de transfert d’argent. Elle s’inscrit dans "la dynamique de création d’emplois pour les jeunes", selon le ministre de la Jeunesse.

Au moins deux mille PSR seront implantés dans le territoire national, pour offrir des "services financiers", des "services administratifs", des services Internet, etc., selon les partenaires.

Une "première phase", d’une durée de quatre mois, devrait permettre la création de "six mille à huit mille emplois", dont les bénéficiaires seront choisis par un appel à candidatures à lancer par l’ANPEJ, selon le directeur général de Wari, Kabirou Mbodj.

"Tous les PSR sont (…) connectés à une plateforme centralisée par Wari. Les gérants sont rémunérés en proportion du chiffre d’affaires réalisé par le PSR", explique un document de l’opérateur de transfert d’argent.

"Il s’agit d’emplois générateurs de revenus stables et élevés, puisqu’en moyenne (…) chaque jeune aura des revenus mensuels variant entre 200 mille et 400 mille francs CFA, en plus d’une couverture maladie et d’une assurance retraite", a assuré M. Mbodj.

Selon lui, l’initiative sera financée à 80 % par Wari, le restant étant assuré par l’ANPEJ. Ce programme permettra de garantir aux jeunes chargés de la mettre en œuvre un "environnement socioéconomique de qualité", a souligné le ministre de la Jeunesse.

Lors de la cérémonie de présentation du projet, Wari a signé un partenariat avec certains maires, en prélude à la mise en œuvre de l’initiative.

(Source : APS, 30 juillet 2015)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)