twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Kocc Barma administrateur de Seneporno avertit : "La CDP ne peut pas fermer le site"

mercredi 31 janvier 2018

Kocc Barma administrateur de Seneporno avertit : "La CDP ne peut pas fermer le site" Enquête pour viol : Tariq ramadan placé en garde à vue ce mercredi à Paris OFFICIEL ! Pierre-Emerick Aubameyang signe à Arsenal ! ​Hawaï : l’auteur de l’alerte au missile licencié ​Trafic de bébés au Niger : début du procès en cassation de l’opposant Hama Amadou Sénégal : Il faut revoir les critères d’éligibilité à l’élection présidentielle « Tant que je serai président de la République, force restera à la loi » : Macky Sall ​Burundi : union sacrée de l’opposition interne et de l’opposition en exil Délocalisation Diambars- USO à Fatick : La Ligue Pro ne veut prendre aucun risque ​ Etats-Unis : Face aux rumeurs d’infidélité de son mari, Melania Trump reste impassible

Inconnu du public sénégalais, l’administrateur général du site ‘’Seneporno’’ donne du fil à retorde aussi bien aux autorités compétentes que ses nombreuses victimes. Alors que la Commission de protection des données personnelles a demandé la fermeture du site, Kocc Barma, pseudonyme dont il s’est attribué, dévoile le pouvoir de son entreprise ‘’Seneporno’’.

Dans un entretien qu’il a accordé à nos confrères du quotidien "Les Echos", l’administrateur du site Seneporno, sous le nom de Kocc Barma a déclaré que l’objectif de son site est ’’d’assainir le Sénégal’’.

« Personne n’ose plus faire de sextape. Si ce n’était pas ‘’Seneporno’’, cette situation allait continuer de plus belle. Nous avons plus de 75 000 visiteurs et plus de 75 % des adresses IP viennent du Sénégal. La Commission de protection des données personnelles est dans son rôle de demander la fermeture du site mais elle ne peut pas le faire. Ça sera difficile, à moins de bloquer tous les sites pour adultes, car nous sommes présents dans tous les grands sites pour adultes », a déclaré l’administrateur du site ‘’Seneporno’’.

(Source : Pressafrik, 31 janvier 2018)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)