twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Khassimou Wone, directeur général de l’Adie : « Nous allons, sous peu, faire l’audit physique biométrique des agents de l’Etat »

vendredi 19 octobre 2012

Khassimou Wone, le directeur général de l’Agence de l’informatique de l’Etat (Adie), informe que l’audit de la Fonction publique va démarrer sous peu. En effet, sa structure sera chargée de réaliser cet audit.

Quelle est la raison d’être de l’Adie ?

L’Adie est une structure autonome, une agence rattachée à la présidence de la République et dont la mission principale est d’accompagner la modernisation de l’Etat du Sénégal en impulsant l’utilisation de l’outil informatique dans les différents démembrements de l’administration, les écoles, les ministères, etc. elle aide aussi le citoyen à se rapprocher du gouvernement, notamment par des politiques de e-citoyen.

Pourquoi l’option de s’installer dans la banlieue ?

Nous sommes au technopôle, parce qu’il était prévu d’y installer toutes les infrastructures qui doivent impulser l’utilisation de la technologie au Sénégal. C’est cela qui avait justifié, en 2008, l’option d’y placer l’Adie, pour qu’on aide ce site - pour l’instant vierge - à se développer.

Quel bilan tirez-vous depuis le démarrage des activités ?

L’Adie a réalisé beaucoup de choses. Malheureusement, sa communication n’a pas été à la hauteur de nos attentes. C’est pourquoi, nous sommes en train de travailler sur ce volet. L’Adie a une infrastructure d’opérateur de télécommunication comme la Sonatel, Tigo, expresso. L’objectif étant son utilisation par les structures de l’administration. Nous avons des systèmes de téléphonie. Les gens peuvent s’appeler gratuitement. Nous avons un réseau de fibre optique nationale, qui permet d’envoyer rapidement toutes les données dans toutes les régions.

Il y a un axe qu’on est en train d’exploiter et qui, peut-être, donnera de la visibilité à l’Adie. Il s’agit de l’audit physique biométrique des agents de l’Etat que nous menons sous la coordination du Premier ministre, en collaboration avec le ministère de la Fonction publique. Nous allons, dans un futur très proche, procéder à un recensement de tous les fonctionnaires en les enregistrant, de manière biométrique, pour éviter qu’il y ait un doublon au niveau du fichier de la paie. Ceci devrait engendrer une économie de plusieurs milliards à notre Etat. Ce qui va lui permettre de s’attaquer aux problèmes sociaux très cruciaux et qui sont la priorité du président de la République, Macky Sall.

Outre l’audit de la Fonction publique, quels sont les autres grands chantiers de l’Adie ?

L’audit de la Fonction publique fait partie des plus grands chantiers de l’Adie. Nous en avons d’autres, à savoir finaliser l’infrastructure-télécommunication sur toute l’étendue de notre pays, généraliser l’utilisation du système de téléphonie, pour que les agents de l’administration puissent s’appeler gratuitement… Nous voulons arriver à faire en sorte qu’au niveau de l’administration, les outils et moyens de travail soient modernisés. Si on atteint ces 4 objectifs, on pourra dire que l’Adie a réussi une partie de sa mission.

Propos recueillis par Abdou Diop

(Source : Le Soleil, 19 octobre 2012)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)