twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Kenya : le mobile money continue de progresser, malgré la contre-offensive des banques commerciales

jeudi 15 juin 2017

Selon de récentes statistiques publiées par la banque centrale du Kenya, les paiements via le mobile money ont progressé de 15% sur la période de 4 mois entre janvier et avril 2017. Leur valeur globale a atteint 1,19 trillion de shillings (11,5 milliards $), contre 1,04 trillions de shillings pour la même période en 2016.

Cette croissance à deux chiffres intervient alors que près de 23 banques commerciales opérant Kenya, ont conjointement lancé en février 2017, une plateforme de banque mobile appelée PesaLink. L’ambition affichée est de donner une réponse solide aux opérateurs de téléphonie mobile, leaders du marché.

Au-delà d’être un simple outil de transfert d’argent, le mobile money s’est imposé au Kenya, comme un véritable instrument d’intermédiation financière. L’outil sert désormais à regler des factures, recevoir des dividendes de placements boursiers, des transferts de fonds de la diaspora. Récemment le gouvernement local lui a donné une nouvelle dimension en effectuant à travers lui, un emprunt obligataire de 150 millions de shillings.

Selon des observateurs du secteur, la force réelle du Mobile Money réside dans le vaste réseau d’agents de distribution, que les opérateurs sont parvenus à construire. Sur un marché qui compte 34,5 millions d’utilisateurs, dont certains dans des zones inaccessibles, les banques peuvent difficilement suivre la concurrence.

Idriss Linge

(Source : Agence Ecofin, 15 juin 2017)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)