twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Kenya : le gouvernement a lancé un projet de création d’1 million d’emplois en ligne pour la jeunesse

lundi 28 novembre 2016

Le Kenya vient d’enrichir sa stratégie nationale des TIC pour faciliter l’insertion socioprofessionnelle de sa jeunesse. Le gouvernement, à travers la collaboration du ministère des technologies de l’information et de la communication et de celui de la fonction publique, de la jeunesse et des questions de genre, a lancé le programme Ajira Digital la semaine dernière. Il s’agit d’une formation sur le travail en ligne. L’objectif du gouvernement est de créer 1 million d’emplois en ligne pour les jeunes d’ici la fin de l’année 2017.

Les jeunes Kényans désireux d’apprendre comment travailler en ligne devront s’enregistrer sur le site web ajiradigital.go.ke. C’est également à travers ce site que divers démembrements de l’Etat (ministère, agence de développement, entreprises publiques, etc) leur proposeront du travail. D’après le journal Daily Nation, chaque travail sera rémunéré à hauteur de 2200 shillings kényans (21,56 dollars) et imposé de 5%.

Afin de faciliter l’accès des jeunes à Internet et au matériel de travail, Joe Mucheru, le ministre des TIC, a expliqué qu’ils pourront travailler dans les centres d’innovation qui seront bientôt ouverts à travers tout le pays. Ils pourront accéder à ces centres gratuitement.D’après Joe Mucheru, le Kenya enregistre déjà plus de 40 000 travailleurs en ligne. Une performance qui classe d’ailleurs le pays 10ème plus grand fournisseur mondial de travailleurs en ligne et deuxième en Afrique.

Si la demande en travailleurs en ligne est toujours en hausse, trouver des personnes compétentes n’est pas facile. Pour la ministre de la fonction publique, de la jeunesse et des questions de genre, Cecily Kariuki, en formant les jeunes à travailler en ligne, les offres de travail sur Internet trouveront preneurs et cela contribuera, ne serait-ce qu’un peu, à faire reculer le chômage, la criminalité chez les jeunes, et la radicalisation religieuse.

Le programme Ajira Digital a recruté 150 agents à travers le pays pour aider à sensibiliser les jeunes à rejoindre le projet pour se doter de compétences nécessaires pour travailler en ligne. Le gouvernement envisage de faire passer le nombre d’agents sensibilisateurs à 350.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin,28 novembre 2016)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)