twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Kenya : avec un revenu de 2,3 milliards $ en 2019, Safaricom est resté au vert dans tous ses segments d’activités

vendredi 3 mai 2019

L’opérateur de téléphonie mobile Safaricom a présenté ses résultats financiers pour l’année 2019, achevée en mars dernier. La société, leader du marché télécoms kényan, a dévoilé un revenu de 240,3 milliards de shillings kényans ( 2 351 800 832 dollars US), en croissance de 7,04% comparé à 2018, avec un bénéfice avant intérêts et impôts ou résultat avant intérêts et impôts qui a crû de 11,5% comparé à l’année dernière et s’est stabilisé à 89,6 milliards de shillings ( 876 909 507 dollars US).

Le Mobile Money et la voix sont les segments d’activités qui ont le plus pesé dans les performances financières de l’entreprise. Le M-Pesa dont la contribution était de 23,3% en 2018 est passé à 31,2% en 2019. En valeur, le service de paiement mobile a généré un revenu de 74,9 milliards de shillings (733 041 541 dollars US) à Safaricom. Pour ce qui est de la voix, elle a généré un revenu de 95,9 milliards de shillings (938 567 206 dollars US) représentant 36,6% du revenu de la société télécoms.

Les autres services de l’entreprise ont également joué un rôle positif aux bonnes performances globales de l’entreprise. Comparé à 2018, la contribution du service data mobile a crû de 6,4% pour 36,2 milliards de shillings (354 972 185 dollars US), les services fixe voix et data) ont vu leur contribution grimper de 22,7% pour 8,19 milliards de shillings (80 155 009 dollars US). Seul le revenu du service de messagerie a légèrement décliné de 1,3% pour 17,50 milliards de shillings (171 271 388 dollars US).

Le dynamisme de Safaricom a été porté par un parc de 31,8 millions d’abonnés en hausse de 7,7%, qui a pu bénéficier d’un service toujours plus accessible grâce à un investissement de 37,3 milliards de shillings (365 052 730 dollars US) réalisé au cours de l’année.

(Source : Agence Ecofin, 3 mai 2019)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)